Non classé
Live Report : Tony et les Cyclopes à la Favela Chic

Live Report : Tony et les Cyclopes à la Favela Chic

17 novembre 2011 | PAR Olivier Handelsman

C’est dans l’ambiance chaude et caribéenne de la Favela Chic, près de la place de la République, que Tony et les Cyclopes, le groupe de rock/hip-hop du comédien Tony Mpoudja, a donné un concert endiablé ce mardi, devant une salle plus que comble. L’acteur Julien Courbey, épatant en maître de cérémonie, a lui animé la soirée aux platines en dehors des prestations du groupe.

 

La Favela Chic change d’entrée et accueille des artistes de tout poil, comme l’affirme l’exposition « Les Nanas d’Paname », ode à la mode féminine multicolore et érotique parisienne. La musique, la nourriture et la boisson sont cependant toujours une raison de fierté pour les employés, qui servent les caïpirinhas et les délicieux plats brésiliens à tour de bras, au milieu du décor paradisiaque qu’arborent les murs et le bar. Plage, palmiers, cabanes, tout est là pour dépayser les visiteurs, pour vivre le meilleur et oublier le pire.

 

Le groupe Tony et les Cyclopes, mêlant musiques rock, funk et pop, et paroles inspirées de la vie quotidienne et de la mythologie grecque scandées façon hip-hop, offrent une fusion tantôt mélodieuse, tantôt énervante, mais restant dans l’ensemble toujours agréable. Si les textes ne brillent pas toujours par leur diversité ou leur portée, le chanteur Tony Mpoudja déploie en live une énergie suffisant à faire  entrer une foule en transe, sur une musique absolument maîtrisée et familière, dans la lignée des concerts d’autres artistes au Gibus voisin.

 

Avec Tony au micro, les Cyclopes n’ont pas fermé l’œil de la nuit

Violet sous acides au Festival d’Automne
Live report : Claudia Triozzi explore le vivant
Olivier Handelsman
Olivier Handelsman est étudiant en master de management à Grenoble École de Management, et étudie en échange à la Simon Fraser University de Vancouver (Colombie-Britannique, Canada) au second semestre 2013-2014. Licencié de Sciences Économiques à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, Olivier est intéressé par la micro-économie, l'entrepreneuriat, le management stratégique, de l'innovation, de la musique, des systèmes d'information et des nouvelles technologies. Olivier Handelsman a été scénariste de courts et longs-métrages en machinima (images de synthèse issues de jeux vidéo), et a une expérience professionnelle de pigiste dans différents médias tels que le journal Le Point (hors-série Références), PC Jeux et Millenium Source, ainsi que d'auditeur de service client, de programmeur Visual Basic et de démonstrateur produit.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *