Non classé

« L’elixir d’amour », Eric-Emmanuel Schmitt modernise les liaisons dangereuses

« L’elixir d’amour », Eric-Emmanuel Schmitt modernise les liaisons dangereuses

01 mai 2014 | PAR Yaël Hirsch

Dans son nouvel opus, qui sort exceptionnellement au printemps, Eric-Emmanuel Schmitt imagine la correspondance de deux anciens amants qui ont mis fin à leur liaison pour mieux se conseiller sur leurs nouvelles amours… En librairies le 2 mai.

[rating=3]

eric-emmanuel schmitt elixir d'amourLouise et Adam ont mis fin à une dizaine d’années de liaison à la fois amoureuse, passionnée et complice. Adam propose à Louise une amitié aux bases d’autant plus solides, qu’ils sont désormais dans deux villes éloignées : elle à Montréal, lui à Paris. Bon an mal an, les lettres deviennent tendres et ils s’encouragent mutuellement à aller vers de nouvelles amours. Mieux, Louise semble livrer sur un plateau d’argent à Adam sa nouvelle proie avec sa jolie et jeune collègue canadienne, Lucy, qui va travailler à Paris où elle ne connaît personne. Psychanalyste, Adam fait avec Louise le pari que son métier lui permettra de séduire Lucy…

Placé sous le signe de Wagner plutôt que sous celui de Donizetti, cet Elixir d’amour réduit le nombre de plumes des Liaisons dangereuses à deux personnes qu’Eric-Emmanuel Schmitt décrit avec brio comme particulièrement intime. Le côté manipulation est un peu moins crédible, mais ajoute un peu de piment aux suites d’aphorismes et de bons conseils de bon sens cachés dans ces missives souvent très courtes. Le feu sous la cendre est l’occasion pour Eric-Emmanuel Schmitt de jouer les moralistes…

Eric-Emmanuel Schmitt, L’elixir d’amour, Albin Michel, 162 p., 15 euros, sortie le 2 mai 2014.

« Le dégoût est l’une des formes de l’obsession : on préfère y penser avec malaise que ne pas y penser. Louise. » p. 94.

visuel : couverture du livre

Quilapayun fait renaitre l’histoire oubliée du Chili
Momo des Halles
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *