Livres

Grateful Dead Cover : le making off de leurs albums studios, live et archives.

Grateful Dead Cover : le making off de leurs albums studios, live et archives.

17 juillet 2019 | PAR Jean-Christophe Mary

Dans cet ouvrage illustré qui fait la part belle aux couvertures de disques l’auteur Dominique Dupuis raconte album après albums le parcours du groupe qui a inventé le rock psychédélique.

Durant un peu plus de deux décennies, de 1966 à 1989, le Grateful Dead va dynamiter les canons de la musique pop et lui insuffler une bonne dose de folk, de free jazz, de musique indienne et contemporaine. Des cheveux longs aux fringues hippies et barbes crasseuses, de l’esprit communautaire aux affiches hallucinogènes (squelettes entourés de roses), le Grateful Dead invente aussi l’imagerie du rock psychédélique. Sans oublier les fameuses séances d’acid test et de télépathie qui font partie de la vie quotidienne à San Francisco.

Fin des 60’s, la communauté fondée par Jerry Garcia s’inspire des idéaux de la contre-culture telle que l’ont développé les beatnicks sous l’influence de Jack Kerouac et de Allen Ginsberg. Dominique Dupuis raconte de manière détaillée l’aventure de ce groupe hors norme qui exerça une influence majeure sur cette jeunesse américaine en quête de spiritualité et de vie libertaire.

Documents d’époque, images d’archives inédites, photos en noir en blanc splendidement éclairées, sublimes pochettes aux couleurs et graphismes stylisées, on découvre au fil des 160 pages de cet ouvrage à grand format, les petites anecdotes qui entourent la réalisation des albums studio, live et archives . Tout y est décrypté, analysé et expliqué afin de comprendre comment ces opus aux pochettes psychédéliques légendaires ont définitivement marqué l’histoire de la musique américaine. Côté anecdote, on pointera l’importance du producteur et organisateur de concerts Bill Graham sur le succès du groupe notamment lorsqu’il les programme dans sa nouvelle salle de concert de NYC le Fillmore East ou les emmène jouer devant la grande pyramide de Gizeh en Egypte. L’auteur consacre un chapitre à Dick Latvala l’archiviste du groupe qui dès 1993 se lance dans l’édition de concerts mythiques. Dominique Dupuis conclue l’ouvrage sur la réunion de Bob Weir, Phil Lesh et Mickey Hart en 1998 et la dernière réunion en 2015 où les trois survivants du Dead se produisent dans des stades archi combles pour célébrer le 50eme anniversaire de leur groupe. Un ouvrage passionnant, très précis qui dresse un portrait fidèle de l’histoire du Grateful Dead.

Dominique Dupuis. 160 pages. Editions du Layeur.

visuel : couverture du livre. 

Douglas Grauwels boxe le monde moderne au Off d’Avignon
Avignon OFF « L’ambition d’être tendre » au théâtre Golovine
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *