Non classé

Garden Nef Party : Part 2

20 juillet 2009 | PAR Charlotte

L’adage dit bien « mariage pluvieux, mariage heureux » et bien ce samedi à Angoulême, le festival avait un air de noce. A l’aide d’une programmation alléchante et d’un engagement écolo affiché, la Garden Nef Party a ravi les amateurs de rock et d’électro lors de cette 4ème édition. Retour sur les concerts :

5969_133006939740_705024740_3139786_329171_n1

Un début pointu avec le trio nantais Papier Tigre dont le perfectionnisme a conquis les premiers arrivants grâce à la finesse de leur rock élitiste. Injustement méconnu, le groupe monte doucement mais sûrement , séduisant à chaque passage toujours plus de fins gourmets auditifs. Après cette (trop) courte apparition, la barre était haute pour Cold War Kids dont on n’attendait pas moins mais dont la renommée n’est plus à faire. On ne saura pas si ce fut la bruine persistante ou la fatigue qui mena les californiens à se contenter d’honorer leur contrat sans échanger avec un public composé d’une grande majorité de fans. Bilan mitigé donc, malgré un cru pop rock toujours excellent la prestation s’est déclarée un peu trop froide et scolaire. garden nef rahzel
Pas de répit pour les festivaliers avec le duo déjanté The Ting Tings qui a explosé cette année grâce aux renforts de pubs en tout genre. Montée sur pile, la chanteuse Katie White a hurlé son rock entêtant avec conviction mais n’a pas autant convaincu que sur les bandes studios, n’équivalant pas la charismatique Alison VV des Kills ou Meg White des White Stripes.
Alors que le public entrait dans sa phase énergique, l’annonce de l’annulation de la fraîchement rebaptisée Santigold a laissé place à quelques minutes de déception heureusement vite oubliées grâce à l’apparition de Master Mike et Rahzel. Le duo s’est lâché avec virtuosité, provoquant l’enthousiasme d’un public revigoré à l’aide du beaangoulême the ting tingst box à tomber de Rahzel. Bien échauffée, la Nef clamait son impatience de voir arriver Beth Ditto de Gossip, ultra moulée dans une robe à fleurs kitchissime. La belle a offert au public une prestation à la hauteur de son succès, montrant aux plus récalcitrants que son nouvel album était loin de n’être qu’une excuse lui permettant d’asseoir ces engagements dans le milieu de la mode en temps qu’icône obèse et gay. Afin de clôturer le festival, le génie électro Etienne de Crécy a imposé son immense et désormais célèbre cube aux festivaliers curieux et aux inconditionnels des performances géométriques d’un des pionniers de la French Touch. Il faut dire que le cadre était idéal, étendue et raisonnablement peuplée la nef a permis aux derniers excités d’en prendre plein la vue et les oreilles.
Fidèle aux deux dernières éditions, le cru 2009 du festival angoumoisin continue à étendre la notoriété de cette charmante ville avec autre chose que des bulles de bande dessinée. Pas de risque de voir s’affadir le festival s’il conserve un staff aussi sympathique et un cadre aussi agréable : sûr on sera là pour la cinquième.

5969_133012034740_705024740_3139948_7387563_n1

Mon incroyable Fiancé sera Gay
Une semaine sur deux, ou le divorce expliqué aux enfants.
Charlotte

6 thoughts on “Garden Nef Party : Part 2”

Commentaire(s)

  • softminded

    Heu…il y avait 2 scènes non ? Et je crois que la petite réservait quelques performances live plus percutantes que la grande,non? notamment jim jones revue, nightmarchers, les 2 meilleurs concerts de la soirée( même si ce n’est pas particulièrement la musique que j’écoute, c’était énorme)

    juillet 20, 2009 at 21 h 38 min
  • gA

    Garden nef party 2009 énormissime!!!
    Ne pas oublier de mentionner The Jim Jones Revue, THE groupe qui a enflammé le public, avec un pianiste déchainé et un chanteur carrément possédé (petit déhanché fort sympathique ^^). Un réel plaisir d’assister à leur prestation : super partage avec le public, une pêche d’enfer sur scène. C’est vraiment la bonne surprise de la deuxième nuit (le samedi), car j’ai été un peu déçue par the Ting Tings… The Gossip a fait ressurgir la fièvre ^^!!
    Bilan des deux jours : génial, extra, un délice musical!!

    juillet 20, 2009 at 21 h 46 min
  • N

    Et vous avez zappé the jim jones revue!!! c’était pourtant un des meilleurs concerts du festival! Du vrai Rock’n Roll qui a mis une ambiance de folie sur la valettes stage! Un groupe vraiment génial..
    Et un festival Enorme!!!!

    juillet 21, 2009 at 12 h 24 min
  • Grrrr

    et vous avez aussi loupé Zone libre qui était vraiment une bonne surprise….Contrairement à TV on the radio….

    juillet 21, 2009 at 12 h 39 min
  • Charlotte

    merci pour vos apports, n’hésitez pas à parler de ce que nous avons manqué et que vous avez aimé (ou pas)

    juillet 21, 2009 at 13 h 02 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *