Actu
François Alu, la bonne étoile de l’Opéra de Paris annonce son départ

François Alu, la bonne étoile de l’Opéra de Paris annonce son départ

24 novembre 2022 | PAR Camille Curnier

L’Opéra de Paris a communiqué ce mercredi 23 novembre le départ de l’un de ses danseurs étoile stars : François Alu. Le danseur souhaite reprendre son « entière liberté professionnelle » et se consacrer à de nouveaux projets artistiques.

Un nouvel envol pour de nouveaux défis

Nommé danseur étoile à l’âge de 28 ans par le directeur général de l’Opéra national de Paris le 23 avril 2022, ce n’est que sept mois plus tard que François Alu annonce son départ de la troupe de danse. D’après l’Opéra, un dialogue avait été engagé il y a quelques mois déjà avec le danseur sur ses prospections d’avenir et son parcours. L’Opéra de Paris convient qu’il est important de laisser aux artistes une certaine place aux projets extérieurs au Ballet, et c’est pour cette même raison qu’au terme du dialogue instauré, les deux parties se sont accordées sur une évolution différente de l’avenir de François Alu.

« J’ai décidé de reprendre mon entière liberté professionnelle afin de pouvoir réaliser pleinement mes aspirations artistiques »  – François Alu

C’est pour se consacrer au développement de différents projets artistiques que le jeune danseur souhaite quitter le Ballet. Il explique vouloir se réserver pour le moment à son solo dans le spectacle Complètement jetés, qu’il interprétera durant les prochains mois dans diverses villes de France, avant d’entamer un parcours artistique nouveau. Dans son message, il raconte son envie de vouloir jouer au cinéma et au théâtre, de réaliser et de produire des événements, mais il souhaite évidemment toujours danser.

Une étoile qui n’a pas eu le temps de briller

À seulement 28 ans, ce choix semble risqué pour beaucoup alors que le danseur n’a pas dansé le moindre rôle depuis son accession au titre d’étoile. Il n’avait pas eu l’occasion de danser dans le ballet Mayerling et il ne dansera pas non plus Rothbart dans le célèbre ballet Le Lac des Cygnes duquel il a déjà été déprogrammé. C’est la première fois qu’une étoile quitte l’Opéra national de Paris sans y avoir eu son moment de gloire.

La compagnie qui accusait déjà un sérieux déséquilibre avec les étoiles féminines se voit désormais amputée d’une de ses stars, réduisant à seulement cinq le nombre d’étoiles masculines. Le danseur ne claque pas la porte pour autant puisqu’il explique vouloir mener de futures collaborations avec l’Opéra.

C’est au nouveau directeur de la danse José Martinez qu’il appartiendra d’engager les conversations avec François Alu pour convenir des différents projets de collaboration qui s’ouvriront à lui. Dans son message, le danseur remercie chaleureusement l’Opéra qui a su le soutenir pendant plus de douze ans et se hâte d’ores et déjà de retrouver l’ensemble de l’équipe pour de prochaines aventures.

Visuel : © Julien Benhamou-OnP 

Serge Bromberg, ancien directeur du Festival du film d’Annecy, reconnaît sa responsabilité dans l’incendie mortel de Vincennes
Pianomania : Gonzalo Rubalcaba et Alfredo Rodriguez, à Pleyel
Camille Curnier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration