Non classé
Edito : Les femmes dans les yeux des hommes

Edito : Les femmes dans les yeux des hommes

08 mars 2012 | PAR Yaël Hirsch

Au sein de la rédaction, la question de célébrer la « Journée de la Femme » ouvre chaque année un immense débat. Faut-il vraiment choisir un des 366 jours de cette année 2012 pour rappeler les diverses facettes des talents d’une moitié de l’humanité ? Nous avons donc décidé de convier à ce banquet qu’est le 8 mars une autre moitié de l’humanité (sachant que nous laissons tout de même une option pour les personnes ne voulant pas cocher de case biologique H/F). Et à travers nos arts de prédilections (cinéma, théâtre, danse, musique, mode…), nous nous sommes demandés si, enfin au 21e siècle, certains hommes posaient des regards originaux sur les femmes.

Et bien figurez-vous que dès que nous avons voulu sortir des sentiers battus des stéréotypes, la tâche n’a pas été si facile : il a fallu congédier d’un revers de main l’opéra où les femmes sont ou fatales ou cruches, en tout cas victimes; le ballet qui soutient les mêmes stéréotypes, et la mode : parce que ce sont plutôt les créatrices femmes qui ont libéré leurs consœurs du rôle de porte-manteau. Certains regards sont mêmes affligeants : l’exemple de la gynécologie, qui reprend des conceptions religieuses, antiques et imprégnées de tabous et de douleur, est à l’avant-garde de ces restes vétustes et dommageables. Ou encore l’œil antique et patriarcal de nos voisins italiens, qui aurait durablement imprégné l’esprit de leurs amies et compagnes, pour qu’elles continuent à se percevoir uniquement comme corps pour faire un peu plus d’audience à la télévision.

Non, le machisme n’est pas mort, mais heureusement, et au 20e et au 21e siècle,  de nouveaux horizons s’ouvrent : musique, théâtre, littérature et surtout cinéma complexifient le tableau.  Dès le 19 e siècle, elle se marie après 30 ans et se fait une place auprès des plus conservateurs des hommes comme la talentueuse Berthe Morisot. Puis le duo est sa botte secrète pour devenir vedette sans jouer la fille fragile et désirable. Regardez les chanteuses, batteuses et guitaristes femmes dans la musique pop/rock : la place de chanteuse et d’icône est encore reine, mais plus seulement! Puisque regard, il y a, jetez les yeux du côté des femmes d’Almodovar. Elles sont banalement sexy et dangereuses, certes; mais tellement attendrissantes dans leur hystérie et tellement incontrôlables, mêmes quand Antonio Banderas veut jouer à la fois Frankenstein et Pygmalion. Au théâtre,  après « les Justes », Emmanuelle Béart remonte sur les planches dirigée par Stanislas Nordey et encore une fois dans Pirandello, elle dépasse le rôle de poupée hiératique pour transformer les directives de l’intransigeant metteur en scène en ballet de vie. Et Mesdames (puisque Mesdemoiselles, il n’y a plus), sans même qu’aucun Pierrot ne vous la prête, les éditions Bleu Pétrole vous invitent à prendre la plume, n’hésitez donc pas à participer à ce joli concours.

Si le poète continue à avoir raison la femme est bien l’avenir de l’homme…. Mais cela ne veut pas dire que l’homme soit le passé de la femme., bien au contraire. Voyez son regard attentionné, intelligent et complice et comprenez bien comme il est vital, ce regard d’homme, à travers notre chouette playlist.

Alors, malgré tous les scepticismes et les archaïsmes, Joyeux 8 mars à toutes les femmes. Et aussi à  tous les hommes qui tentent de les soutenir et les comprendre!

Bonne Lecture et à bientôt pour un nouveau dossier.

La Rédaction.

 

visuel : Le regard de Pierre Curie sur sa femme, Marie.

Gagnez 5×2 entrées pour l’exposition Berthe Morisot au Musée Marmottan Monet
Cochon Ville, le deuxième Single du nouvel album de Sébastien Tellier
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture