Musique

David Bowie, The Mercury Demos : Les premiers enregistrements qui ont lancé sa carrière !

David Bowie, The Mercury Demos : Les premiers enregistrements qui ont lancé sa carrière !

17 juillet 2019 | PAR Jean-Christophe Mary

A l’occasion du 50eme anniversaire de l’album « Space Odity », le label Parlophone édite les enregistrements inédits de 1969 qui ont mis sur orbite la carrière de David Bowie.

Tous les morceaux présents dans ce coffret sont inédits et immortalisent les dix premiers enregistrements démos de David Bowie pour le label Mercury. Depuis son premier groupe en 1962 avec les Konrads jusqu’au printemps 1969, David Jones qui vient tout juste de se rebaptiser David Bowie, a déjà enregistré différents singles parus sur les labels Pye Records et Deram Records. Tous tous été de cuisants échecs commerciaux. Artiste multi-facette, David Bowie participe de février à mars 1969 à la tournée de Tyrannosaurus Rex, le groupe de Marc Bolan  en tant que danseur et mime.De retour dans son appartement, Bowie enregistre dix titres démos en une seule prise sur un magnétophone Révox en compagnie de John Hutch Hutchinson à la guitare et au chant. Cette session sera décisive puisqu’il obtient dans la foulée un contrat avec Mercury et rencontrera enfin le succès avec la parution du single Space Oddity le 11 juillet 1969, quelques jours avant le lancement de la mission Apollo 11, ce qui lui permet d’atteindre la 5e place du hit-parade britannique. Dans ces enregistrements d’anthologie, on y entend David Bowie présenter les titres des compositions, annoncer au micro une nouvelle version de « Conversation Piece » et entonner la mélodie de « Hey Jude » des Beatles sur la démo de « Janine ». A ses côtés, John Hutch Hutchinson accorde sa guitare et assure les harmonies vocales. Au milieu des craquements des prises de jack, David Bowie démarre seul au stylophone enchaîne un à un ses nouvelles chansons. Outre « Space Oddity, Janine, An Occasional Dream et I’m Not Quite (aka Letter To Hermione) » qui figureront quelques mois plus tard sur l’album Space Odity, on entends une version de Roger Bunn « Life Is A Circus » et « Love Song » de Lesley Duncan qui sera reprise par Elton John dans son album « Tumbleweed  Connection».  Ces enregistrements inédits, on les doit à Calvin Mark Lee, directeur artistique chez Mercury, qui a suggère à Bowie de les enregistrer pour les présenter au directeur de Mercury Bob Reno. Résultat, en écoutant ces bandes, c’est une partie de l’histoire qui défile là entre nos oreilles.  Au mois de novembre 1969,  l’album Space Odity produit par Tony Visconti voit le jour sur le label Mercury et révèle l’artiste au monde. Dans ce packaging reproduisant la bande Revox originale, l’objet contient un vinyle 33 tours, un tirage photo, deux planches contacts et des notes de pochette signées Mark Adams. Le collectionneur trouvera également le design de l’acetate EMIDISC avec les titres écrits à la main par David Bowie.

 

 

David Bowie The Mercury Demos

 

 Face1

 

“Space Oddity”

 

“Janine”

 

“An Occasional Dream”

 

“Conversation Piece”

 

“Ching-a-Ling”

 

“I’m Not Quite (aka Letter To Hermione)”

 

 

 

Face 2

 

“Lover To The Dawn”

 

“Love Song”

 

“When I’m Five”

 

“Life Is A Circus”

 

 

 

Musiciens

 

David Bowie – voix, guitare et Stylophone

 

John ‘Hutch’ Hutchinson – voix et guitare

 

 

 

L’éco-village de Terres du son, le cœur du festival
L’agenda des sorties cinéma du 17 juillet 2019
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *