Non classé
1ère édition du festival MANIFESTE 2012

1ère édition du festival MANIFESTE 2012

06 juin 2012 | PAR Fairouz Guedouar

Cette année de la collaboration entre l’Ircam et le Centre Acanthes nait un nouveau festival, Manifeste-2012. Un rendez-vous inédit, qui rassemblera de très nombreux artistes et chercheurs internationaux autour de l’expression des arts du temps.


Les deux prestigieux centres internationaux de pédagogie et de création mettent en commun leurs convergences et énergies créatrices afin d’assurer la continuité de la création musicale contemporaine émergente et favoriser la formation de nouveaux professionnels. Le manifeste pour les arts du temps  se découpe en deux espaces-temps complémentaires : celui des maîtres du Festival comme Philippe Manoury, qui sera mis à l’honneur dans cette première édition. Puis vient le temps de l’Académie qui verra ses maîtres venir à la rencontres des jeunes créateurs. Manifeste-2012 tend à placer la musique dans le champ des arts du temps que sont le théâtre, la danse, les arts numériques, le cinéma.

 

Au programme des concerts, des ateliers, des master class et des conférences se succèderont tout le mois de Juin. Parmi les incontournables, le 13 Juin retenez que dans le cadre du cycle Manoury il y aura la soirée Inferno-Synapse avec notamment Inferno, l’oeuvre pour Orchestre et électronique du compositeur Yann Robin qui entrainera les auditeurs dans une expérience sonore et physique totale. Dans le cadre du colloque interdisciplinaire « Produire le temps » organisé par l’Ircam, l’Ecole Polytechnique et l’Ecole Normale Supérieure, il aura deux soirées à ne pas rater le 14 et 15 Juin. Ce colloque réunira, artistes, chercheurs et interprètes autour de la question du temps à travers l’état des connaissances des mathématiques, des sciences cognitives et des sciences humaines. Le 15 Juin, la conférence de Lev Manovich l’éminent spécialiste des nouveaux médias de ces dix dernières années sera aussi un rendez vous important du festival académique.

Manifeste-2012 marquera aussi le lancement du réseau Européen Ulysses qui promeut et encourage les jeunes compositeurs de musique contemporaine. Pour finir, L’Étincelle le journal de la création à l’Ircam propose en complément du Manifeste-2012 toute une série d’entretiens et de réflexions autour de la notion de l’engagement artistique contemporain.

 

Rendez vous donc au Centre Pompidou, au Centquatre, à la Cité de Musique ou encore au Théâtre des Bouffes du Nord et du Rond-Point pour de nombreuses représentations et rencontres.

 

Achetez vos billets pour les différentes représentations sur la Fnac.com

 

 

Musique classique et spectacle grandiose à Saint-Denis
L’été, les livres s’effeuillent au Grand air
Fairouz Guedouar

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture