Livres
Zombie or not zombie ?

Zombie or not zombie ?

10 novembre 2014 | PAR Le Barbu

N’ayez pas peur, je ne vous annonce pas la sortie d’un nouvel album des Cranberries et de la voix épouvantable de Dolores O’Riordan… Après les serial killer et les vampires c’est au tour des zombies d’incarner tous les maux de l’humanité. Les zombies sont partout. Ils ont envahi la sphère médiatique : web, cinéma, télévision, bd, roman… Une véritable épidémie, pire qu’une fièvre Ebola. Je me suis donc hasardé, non sans risques, à lire deux bouquins sortis ce mois-ci. Deux rééditions proposées par les éditions Le Livre de Poche : l’Intégrale de Max Brooks (World War Z, Guide de survie en territoire zombie + 4 nouvelles inédites), ainsi qu’un volume de The Walking Dead de Robert Kirkman et Jay Bonansinga.

max-brook-integrale-z

[rating=4]

Zombie ! Premier livre, l’Intégrale de Max Brooks. Plus de 1000 pages… Max Brooks n’est autre que le fils de Mel Brooks (Frankenstein Junior, La Folle Histoire de l’espace…). Et rien que pour ça on l’aime. Je ne suis pas allé voir l’adaptation cinématographique de World War Z, et je n’aurai sûrement jamais l’occasion de voir ce film, alors ne me demandez pas de comparer. Par contre le bouquin fonctionne. J’y suis rentré avec des à priori, puis je me suis laissé gagner par cette histoire presque crédible tellement Max sait jouer avec le style « journal de bord » d’un narrateur parti en mission pour l’ONU afin de rencontrer les survivants de la guerre des zombies. Ça sent presque le vécu. Le narrateur a parcouru le monde, les cités en ruines, les territoires les plus inhospitaliers, et a recueilli sur sa route les témoignages de l’épidémie qui a failli éradiquer l’humanité toute entière. La structure de World War Z sait nous tenir en haleine depuis les premiers symptômes, les premiers cas, jusqu’à la grande panique, la guerre totale. Très bon !

Dans la seconde partie de l’Intégrale Max Brooks, Closure Limited rassemble 4 nouvelles et une introduction dans laquelle Max nous livre sa passion pour les morts-vivants. « Ce sont les zombies qui m’ont trouvé. Moi, je n’ai rien demandé ». Premier contact en 1985 avec Night of the zombies à l’âge de 12-13 ans, puis ce qu’il a vécu comme une claque monumentale autour des 17-18 ans, La Nuit des morts-vivants de Georges A. Romero.

Et enfin, utile ou pas, mais très drôle : Le Guide de survie en territoire Zombie. Franchement, ce guide ne sert pas à grand chose, mais vaut vraiment le détour. Et puis après tout, on ne sait jamais, un jour peut-être je remercierai le ciel d’avoir ce livre sur mon étagère… Par contre la dernière partie sur les épidémies recensées dans l’histoire de l’humanité depuis l’antiquité fait un peu froid dans le dos. On a un peu l’impression de lire une étude, un rapport, de l’état de la recherche sur le phénomène zombie dans les cultures populaires mondiales. I want to believe…

Bref, un livre que je conseille aux mordus de zombies, mais aussi aux autres, tous les autres, et non pas qu’à ceux qui ont envie de se faire peur.

81uAN926yYL

[rating=1]

Not Zombie ! Bienvenue au supermarché des zombies… Vous l’avez compris la machine à fric The Walking Dead tourne à plein régime, complétée de ses nouvelles inédites. Il ne manque plus que la mention « Vu à la Télé » sur la couverture et le pack promo sera complet. The Walking Dead, je ne connais pas la série télé, ni la bd, mais le roman est inutile. Un ouvrage destiné au fans qui veulent poursuivre l’aventure dans les transports ou à la plage. Ça ne s’adresse qu’à eux, car sur le plan littéraire ça n’a aucun intérêt. « Block buster » sanglant rempli de bouts de viandes, de membres éparpillés sur la route, d’yeux qui jaillissent de leurs orbites, de viscères qui se répandent dans les mains comme on démoule un « flamby », de têtes arrachées par des balles, des rafales de balles sorties de fusils à pompes et autres mitrailleuses… Bref, je n’ai pas passé un bon moment avec ce livre. Mais cet avis ne vaut que pour moi, alors lisez le si ça vous tente ! Les fans, par contre seront ravis, et c’est tant mieux pour eux.

L’Intégrale de Max Brooks, World War Z, Guide de survie en territoire zombie + 4 nouvelles inédites. Le Livre de Poche. Novembre 2014

The Walking Dead de Robert Kirkman et Jay Bonansinga, La Chute du Gouverneur 2. Le Livre de Poche. Octobre 2014.

[Rome] Giulio d’Anna fait compter l’amour à 7 danseurs au Théâtre Vascello
Gagnez 2×2 places pour la 1ère résidence d’ONO au Faust le 14 novembre
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *