Livres

Voyages sur Chesterfield : facebook, 7 heures chrono

Voyages sur Chesterfield : facebook, 7 heures chrono

22 avril 2012 | PAR Yaël Hirsch

Journaliste, homme de communication et blogger entomologiste dressant toutes sortes de typologies sociales sur son chesterfield des inrocks, Philippe Coussin-Grudzinski nous convie à un voyage sur ce tapis volant à travers l’écran de son facebook. Pour voir depuis le hublot une génération Y diplômée et cultivée, et qui n’en finit pas de cogner ses idéaux à la cage d’acier de la médiocrité.

Jeune diplômé au chômage, Philippe a enchaîné des stages qui lui ont permis de faire quelques voyages avec son amoureux, Raphaël. On ne sait pas trop de quoi ses journées sont faites, mais ses nuits, elles sont des vraies plages de travail via facebook. Entre Célia, la meilleure amie LOL pleine de bons plans et de velléités d’organisations, quelques vieilles connaissances doublement maquées en banlieue pavillonnaire et dans des CDI Bac-3 plus facilement accordés que des Bac+6, ainsi que les vieux souvenirs de photos et de status qui rappellent à Philippe qu’il a vécu, le jeune-homme n’arrive pas à lever le nez de son écran. Une fenêtre sur la vie au rabais qui dure de minuit à 7 heures du matin.

On aurait pensé que la barre des 140 signes de twitter aurait été le diapason nouveau de la jeune génération d’écrivains. Mais non, c’est facebook et son horizon des possibles qui est la matrice de nouveaux mondes déjà essoufflés que nous proposent des auteurs comme Frédéric Vignale ou Philippe Coussin-Grudzinski. Si le premier compilait ses mots d’esprit, le talentueux auteur de « Voyages sur Chesterfield » se met en scène dans une caverne solitaire et lucide. Ça vibre, ça like, c’est insomniaque, c’est obsessionnel et c’est plein de références vidées de leurs sens, si bien que cette activité nocturne en solitaire frise parfois le désespoir. Un récit qui semblera très familier à nombre d’entre-nous…

Philippe Coussin-Grudzinski, Voyages sur Chesterfield, Editions Intervalles, 128 p., 15 euros. Sortie le 18 mai 2012.

(c) : photo extraite du blog de l’auteur.

L’étoile Clairemarie Osta fait ses adieux dans L’Histoire de Manon
Rencontrez la dramaturge Naomi Wallace à la Dorothy’s galery avant de la découvrir à la Comédie-Française
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Voyages sur Chesterfield : facebook, 7 heures chrono”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *