Livres
Velvet de Mary Hooper

Velvet de Mary Hooper

23 janvier 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Traduit de l’anglais par Fanny Ladd et Patricia Duez

Velvet est une jeune fille dans la misère qui survit difficilement en travaillant dans une blanchisserie dans le Londres du début du XXème siècle. En montant en grade et en s’occupant du linge des clients les plus aisés, elle va faire la connaissance de madame Savoya, un médium reconnu qui va l’engager. A ses côtés et à ceux de George, son mystérieux et charmant assistant, Velvet va découvrir le monde étrange du spiritisme et être amenée à y participer d’une manière inattendue qui ne va se révéler sans dangers pour elle.

Mary Hooper (voir son site) a sorti de nombreux romans pour la jeunesse dans son pays, l’Angleterre. Ses héroïnes séduisantes et intrigantes captivent plusieurs générations de lectrices. Les Grandes Personnes a déjà publié d’elle deux autres livres: Waterloo Necropolis qui a reçu de nombreux prix: Prix Sorcières 2012, Prix des Incorruptibles 2013, Prix Farniente 2013) et La messagère de l’au-delà.

Nous plongeons dans une intrigue historique pleine d’éléments véridiques en particulier la passion des anglais et celle d’Arthur Conan Doyle pour le spiritisme. Ce dernier a d’ailleurs écrit un livre La nouvelle révélation sur cette question. Nous sommes nombreux à nous être déjà demandé s’il était possible de communiquer avec les esprits des morts. Velvet répond à cette hypothèse de manière très pertinente. Il nous plonge aussi dans la triste réalité des bas-fonds de la société anglaise victorienne, prête à tout pour dissimuler ses pêchés, y compris à laisser mourir les enfants illégitimes. L’héroïne incarne parfaitement le paradoxe de cette société: désireuse de luxe et en même temps soucieuse de ne rien faire officiellement qui entache sa respectabilité, pleine de bons sentiments mais ayant du mal à pardonner à ceux qui l’ont fait souffrir. Nous revivons de son point de vue une époque aussi grandiose que terrifiante, aussi idéaliste que matérialiste. L’écriture attachante de Mary Hooper nous fait remonter le temps et nous donne envie de découvrir de toute urgence ses autres livres.

« Le sacrifice de Polyxène » un tableau de Le Brun découvert au Ritz.
A Montmartre cette année là, la gouaille au service des Restos du Coeur
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture