Livres
Stefan Zweig dans la Pleiade

Stefan Zweig dans la Pleiade

24 février 2011 | PAR Yaël Hirsch

L’auteur autrichien va rejoindre ses rares collègues de langue allemande parmi lesquels Franz Kafka et Berthold Brecht dans l’illustre collection de Gallimard. C’est ce qu’a annoncé Antoine Gallimard lors du salon du livre de Jérusalem, mardi 22 février 2011.

Bel hommage à l’écrivain qui se considérait avant tout comme un européen, et même au -dessus de toute mêlée nationaliste comme un membre de l’internationale des écrivains. Stefan Zweig a du fuir le continent à l’arrivée au pouvoir d’Hitler pour se réfugier en Grande-Bretagne puis au Brésil où il a mis fin à ses jours en 1942.

Nouvelliste (« Amok », « Le joueur d’échecs », « Destruction d’un coeur »), poète, biographe (« Marie-Antoinette », « Marie Stuart »), Stefan Zweig était aussi journaliste (il écrit ses premiers essais dans la « Neue Freie Presse » dirigée par Theodor Herzl), librettiste (de Richard Strauss), et a laissé ses merveilleux mémoires (« Souvenirs d’un européen »). Encore aujourd’hui, les éditions d’inédits en Français publiés par Grasset (« Le Voyage dans le passé », « Un soupçon légitime« ) font partie des meilleures ventes.

Mois de Mars au Forum des images
Bergé garde Têtu
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture