Livres

Red Room Lounge : le premier roman noir de Megan Abbott aux éditions du Masque

24 novembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Edgar Award pour « Adieu Gloria », l’américaine Megan Abbott s’est faite connaître dès son premier roman « Red Room Lounge » (2006) qui rafraîchit les arcanes du roman noir. Ce roman est désormais disponible aux éditions du Masque, dans une excellente traduction de Jean Esch.

Los Angeles, années 1960. La jeune enseignante Lora King vit en autarcie avec son frère Bill, officier de police à la carrière fulgurante. Mais l’irruption dans leur vie d’une femme fatale, la belle Alice que Bill épouse après 5 mois de cour vient bouleverser la vie du frère et de la sœur. Très vite, Lora décèle sous les efforts de parfaite housewife de sa belle-sœur un aspect glauque et secret qui n’est pas pour lui déplaire. Alice présente même à la célibataire Lora un étrange publicitaire, homme à femmes assez goujat. Un peu malgré elle, et comme guidée par Alice, Lora entame une enquête qui lui révèle tout un monde pourri…

Plantant par petites touches un décor quasi-hitchockien, Megan Abott joue avec maestria de toutes les ambivalences de ses personnages pour créer un univers irrésistible et fascinant. Le basculement mesuré du monde de certitudes colmaté par le frère et la sœur surprend à chaque étape, d’autant plus que l’on s’attend à tout – y compris au pire- dès le début. Un excellent polar, qui prouve encore une fois qu’il n’est point besoin de 24 meurtres en série pour tenir en haleine.

Megan Abbott, « Red Room Lounge », trad. Jean Esch, 210 pages, 20 euros. Sortie novembre 2011.

On connaissait la poupée qui fait non, voici celle qui jure « crazy bitch »
Ne nous soumets pas à la tentation, un film troublant et libre de Cheyenne Carron
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *