Essais
« Pour une révolution queer et pacifiste » : au cœur de Kate Millett

« Pour une révolution queer et pacifiste » : au cœur de Kate Millett

25 mars 2022 | PAR Julia Wahl

Les éditions Libertalia publient Kate Millett, pour une révolution queer et pacifiste, de Marie-Hélène Dumas. Une biographie de Kate Millett qui rend compte des différentes facettes de l’autrice de Sexual Politics

Kate Millett et sa lutte féministe

La thèse de Kate Millett Sexual Politics, qui étudie des auteurs comme Norman Mailer et Arthur Miller à l’aune de ce que l’on appellera plus tard les gender studies, fut une première révolution. L’originalité de l’approche de la militante féministe est en effet de mettre en lumière le fait que ces écrivains, réputés subversifs, s’inscrivent en réalité dans la tradition patriarcale. Lectrice de Beauvoir, mais aussi de Genet, Kate Millett milite pour de nouveaux rapports entre les hommes et les femmes, où les aventures amoureuses ne soient pas brandies comme de simples trophées, attestant de la virilité conquérante des hommes.

Si elle rejoint pour cela de nombreux mouvements féministes américains, l’autrice est également sensible à une dimension particulière de son propre rapport aux femmes, son homosexualité. Pionnière dans la reconnaissance de l’homosexualité, elle se heurte alors, non seulement au rejet des conservateurs, mais aussi à celui d’autres militantes, qui l’accusent de mettre à mal, par son coming out, la quête de légitimité du mouvement féministe.

Au cœur de Kate Millett

L’un des intérêts majeurs de cette très jolie biographie est donc de lever le voile sur les dissensions internes au mouvement féministe américain de l’époque. A travers le personnage de Kate Millett, dont nous suivons les espoirs et les doutes, c’est toute une histoire des idées féministes qui est retracée. S’appuyant avec précision sur les propres témoignages de la militante, mais aussi sur des échanges avec ses anciennes camarades de lutte, cette biographie nous plonge au cœur du personnage. Les notations sur sa vie privée évitent toutefois l’écueil de l’anecdotique en ce qu’ils intègrent cette figure à un panorama plus large des rapports de forces induits par le patriarcat. A titre d’exemple, le récit de ses nombreuses dépressions et de ses passages en hôpital psychiatrique sont l’objet d’une réflexion sur l’usage répressif de la psychiatrie.

Autre apport de cette petite biographie : la mise au jour de l’activité artistique de Kate Millett. Plasticienne infatigable, ses nombreuses installations font la part belle à la cage, métaphore de l’enfermement des femmes. Des photographies, à la fin de l’ouvrage, permettent une première découverte de cet aspect méconnu de la militante féministe.

Kate Millett, pour une révolution queer et pacifiste, Marie-Hélène Dumas, éditions Libertalia, collection « Poche », 256 pages, 10 euros

Visuel : © Éditions Libertalia

Agenda culturel du week-end du 25 mars
Les Oscars: Une cérémonie pleine d’enjeux
Julia Wahl
Professeure de lettres durant dix ans, chargée de production de diverses compagnies de danse ou de théâtre, chargée d'action culturelle et des relations publiques... Tout ce qui a trait à la promotion de la culture et au développement de ses publics me passionne. Parce que l'on ne peut voir un spectacle sans vouloir transmettre ses émotions, je chronique régulièrement le cinéma, le théâtre et la politique culturelle pour Toute la Culture.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture