Polars

Festival international « Quais du polar » 2017 à Lyon, un très beau programme

Festival international « Quais du polar » 2017 à Lyon, un très beau programme

30 mars 2017 | PAR Jérôme Avenas

« Quais du polar », est devenu un événement incontournable pour qui aime le genre policier. La 13ème édition se tiendra à Lyon du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril. Coup d’œil sur une programmation alléchante.

qdpolar17

« Superstitieux et triskaïdékaphobes, n’ayez crainte, cette 13ème édition devrait porter chance à tous tant sa programmation a été pensée pour chacun » nous assure l’épais programme que l’on trouve ces jours-ci dans les librairies lyonnaises. 115 auteurs venus du monde entier seront présents sur trois jours avec un focus sur les « littératures de nos voisins d’Allemagne et d’Europe de l’Est avec lesquels nous partageons une culture et une communauté de destin ». D’ailleurs, nous avons d’ores et déjà pris rendez-vous avec l’écrivain polonais Zygmunt Miloszewski (Les impliqués, Un fond de vérité et La rage) qui nous a fait l’immense plaisir d’accepter de répondre à nos questions (à suivre).

115 auteurs donc, qu’il sera possible de rencontrer à l’occasion des séances de dédicaces (planning à télécharger ICI) et des conférences&rencontres. À parcourir le programme (ICI) on envisageait déjà des choix douloureux avant de constater que les conférences et rencontres seront disponibles en live et en replay sur www.live.quaisdupolar.com . Que cette merveilleuse idée ne soit pas un prétexte à ne pas sortir de chez soi : les événements de « Quais du polar » sont répartis sur plusieurs sites (principalement sur la presqu’île) et l’ambiance est incroyable.

Samedi à 14h00 nous irons écouter les interventions de Victor De Arbol, Marc Fernandez, Zygmunt miloszewski et Qiu Xiaolong  « exilés, enfermés, torturés, mais vivants : quand la plume épouse le vent de la liberté ». À 17h30 « une heure avec Luis Sepulveda / histoires d’ici et d’ailleurs » dans le grand salon de l’Hôtel de Ville. Dimanche, à 10h « Polar et secrets d’état » avec Catherine Fradier, Eva Joly, Andriy Kokotukha, Gila Lustiger et Judith Perrignon. Mais tout, encore une fois, est digne d’intérêt.

À noter également : lectures et rencontres musicales, projections de films et remise de prix littéraire. Le weekend à Lyon sera rouge.

Le programme complet est à télécharger ICI.

Le Lieu Unique accueille les architectures de l’avenir
[Critique] du film Heis (Chroniques) : le cri de (dés)espoir d’une génération
Jérôme Avenas

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *