Livres
Pierre et Gilles “Une autobiographie en photomatons”, un livre absolument passionnant

Pierre et Gilles “Une autobiographie en photomatons”, un livre absolument passionnant

04 mai 2012 | PAR Kylhian Hildebert

On ne présente plus Pierre et Gilles, le duo de photographes formé par Gilles Blanchard et Pierre Commoy, et leurs photographies aux couleurs acidulées, retouchées à la peinture, le tout avec un esthétisme proche du surréalisme. Les éditions Bazar nous présentent ici Autobiographie en photomatons un ouvrage qui réunit une partie totalement inconnue de l’oeuvre du duo mais non moins importante : leurs photomatons…

 

Au commencement était Gilles, jeune homme blondinet né au Havre en 1953, pas très doué à l’école mais qui dès son plus jeune âge se prend de passion pour les photomatons ; puis en 1976 il rencontre Pierre, né 1950 à La Roche-sur-Yon, brun cette fois ; entre les deux c’est le coup de foudre, alors Gilles et Pierre deviennent Pierre et Gilles. Une autobiographie en photomatons c’est cette histoire, racontée à la première personne par Gilles, sous forme d’images légendées. A chaque page, une ou plusieurs photomatons avec leurs légendes, le tout classé par ordre chronologique.

Le livre commence donc en 1968 à l’époque où Gilles Blanchard s’amuse à se prendre lui, sa famille, ses amis, son premier copain, dans la cabine de photomatons ; puis il s’achève en 1988 avec la disparition progressive de ces mêmes cabines. Ce sont ainsi plus de 1000 photos qui nous sont offertes, provenant de la collection personnelle de Pierre et Gilles. On suit avec passion les pérégrinations de Gilles pendant vingt ans, sa rencontre avec Pierre, son évolution physique (changement de couleur de cheveux, nouveaux tatouages…), ses doutes… Il n’a eu de cesse d’utiliser cet outil photographique à la portée de tous. Le livre réussit également à faire revivre une époque révolue : celle du Palace, du trou des Halles… On voit les différentes rencontres de Pierre et Gilles, qui deviendront des stars internationales de la mode, de l’art ou de l’underground, cela va d’Eva Ionesco, à Christian Louboutin, en passant par Kenzo ou encore Annette Messager.

On suit ainsi page après page les différentes étapes personnelles et professionnelles qui ont conduit ces deux amants à devenir le duo que l’on connaît maintenant, non sans humour de la part de Gilles ; parfois beaucoup plus sombre : à partir des années 1980-85 les photomatons se font plus rares, certains amis décèdent dû à la drogue, d’autres dû au SIDA qui se transforme en épidémie. Nous sommes donc invités à pénétrer dans l’intimité du duo ; Pierre et Gilles se dévoilent comme jamais.

L’autobiographie en images proprement dite est précédée d’un long entretien avec Pierre et Gilles, sur cette époque, cette collection exceptionnelle, leur travail ; puis se termine avec 71 entretiens et portraits sur les personnalités les plus marquantes de l’autobiographie. C’est un ouvrage indispensable pour tous ceux qui s’intéressent au duo et vivement recommandé pour ceux qui désirent une première approche plus singulière de ces deux artistes.

Visuels : Eva Ionesco et Christian Louboutin. Bazar édition (c) Pierre et Gilles ; Pierre et Gilles. Bazar édition (c) Pierre et Gilles ; Marie France. Bazar édition (c) Pierre et Gilles

Ciné classique : Dans la chaleur de la nuit de Norman Jewison à nouveau en salles le 9 mai
Bilan : La culture entre les deux tours
Kylhian Hildebert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture