Livres

Paris à l’écoute des lettres du 9 au 13 juin

07 juin 2010 | PAR Cecile David

« Paris en Toutes Lettres », vous connaissez ? Le festival donne l’opportunité à qui le veut de redécouvrir la littérature par des lectures musicales, des ateliers d’écritures, des rencontres avec des auteurs au sein des lieux culturels de la ville ou en plein air, dans la rue, sur une place.

Olivier Chaudenson, directeur artistique de l’événement, présente son festival comme celui de la « littérature vivante ». Avec « Paris en Toutes Lettres », « le livre descend dans les rues » et les auteurs aussi. Florence Aubenas, Didier Eribon, Etienne Davodeau et Camille de Toledo seront de la fête tout comme certains de leurs confrères comédiens. Les fans attendent avec impatience les  lectures passionnées de Charles Berling, d’Agnès Jaoui ou encore d’Elza Zylberstein. Les musiciens sont également conviés à l’événement, parmi lesquels Oxmo Puccino, Jeanne Cherhal, Pierre-Louis Basset et Florent Marchet. Ils feront chanter les mots au travers de lectures musicales plus ou moins longues, en duo ou en solo. Vous l’aurez compris, le programme est chargé. En fonction de vos sensibilités littéraires vous pourrez retrouver la manifestation qui vous convient sur parisentouteslettres.net. Pour l’heure, voici un bref aperçu de ce qui vous attend du 9 au 13 juin :

Littératures en scènes : Le texte, l’image  et le son collaborent le temps d’une lecture, le temps d’un concert.

La Traversée de Paris : Promenades littéraires à pied, en bus ou en bateau, c’est selon votre humeur. Les bibliothèques profiteront elles aussi de l’air estival en investissant les squares aux côtés de mises en scène théâtrales et de la chasse aux trésors organisée le long des quais de Seine du jeudi 10 au dimanche 13 juin. Les participants devront ainsi retrouver les citations distillées chez les bouquinistes des alentours. Lectures-dédicaces et ateliers d’écriture sont également prévus. Sans oublier la balade musicale de 14 heures à 18 heures le 12 et 13 juin en compagnie de Vania Adrien Sens, « colporteur de musique », et de Jean-Louis, « bouquiniste ambulant ».

Le Pari(s) des enfants : Plus de quarante rendez-vous ont spécialement été conçus pour les tout petits. Goûters-philo, conversations avec des auteurs, concerts et consultations poétiques viendront animer les différentes journées du festival. Le 9 juin sera consacré au 4-12 ans, le 11 au 12-18 ans.

E-ku de Paris

Du 11 au 13 juin, la société Contents & Contents met sa pierre à l’édifice en créant un événement autour du e-ku. Le quoi ? Le e-ku, vous avez bien lu. Nouveau format multimédia de type « rich media » d’une durée de dix-sept secondes, le e-ku combine un texte court basé sur les règles du haïku, des images et du son. L’objectif est de rassembler sous une même création écrivains, musiciens et public. Vous pouvez réaliser votre e-ku avec vos données personnelles ou à partir des documents proposés par l’entreprise organisatrice. Si le principe attise votre curiosité, consultez la page spéciale e-ku conçue par la mairie de Paris. Une fois encore, c’est le 104 qui accueillera l’événement.

Le CENTQUATRE est en effet le centre principal du festival. La mairie de Paris essaie ainsi de redonner un peu d’éclat à ce lieu terni par la crise qui l’emporte.

« Paris en Toutes Lettres »,  du 9 au 13 juin. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel du festival.

Infos pratiques

Sandra Bullock embrasse Scarlett Johansson
Noticiero Digital, le site internet qui irrite Chavez
Cecile David

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *