Beaux-Livres
Musiciennes de légende, connues et méconnues

Musiciennes de légende, connues et méconnues

24 décembre 2021 | PAR Victoria Okada

Violoniste virtuose et productrice à France Musique, Marina Chiche a consacré deux années pour parler de beaucoup de musiciennes à travers ses émissions « Mon cœur est un violon » et « Musiciennes de légende ». Ce livre est un aboutissement de ses recherches.

 

Ces Recherches portent d’abord sur Ginette Neveu, la grande violoniste française disparue en 1949 à l’âge de 30 ans dans un accident d’avion, puis sur des musiciennes exceptionnelles mais oubliées ou mal connues. Car oui, pour évoquer des musiciens, on doit encore effectuer des recherches, parfois laborieuses, même pour des interprètes relativement connus !

Le livre s’articule en six sections : Les pionnières ; les étoiles filantes ; les ambassadrices ; les prodigieuses ; les divines ; et les flamboyantes. Tous les continents sont représentés, et la présentation (ou la mise en page) est à l’image de chaque personnalité. Ainsi, on peut connaître les destins de Clara Schumann, Maria Callas, Pauline Viardot, Wanda Landowska, Kathleen Ferrier, Ginette Neveu, Nadia Boulanger ou Jacqueline du Pré pour les « connues », mais aussi Maud Powell, Hazel Harrison, Rebecca Clarck, Nejiko Suwa, Camilla Wicks, Marian Anderson, Teresa Carreno ou Ida Haendel pour celles « méconnues » voire « inconnues ».

Dans ce livre, les photos et les illustrations sont déjà éloquentes pour évoquer ces génies, mais également le texte qui les accompagne, que l’on peut lire comme un conte ou une histoire. Sauf que ces histoires sont toutes vraies ! Les destins de ces femmes étaient… et sont toujours… dans l’ombre de leurs collègues masculins. Mais désormais, leurs vies sont un peu plus sous la lumière. À la fin de l’ouvrage, les QR codes permettent de réécouter les deux émissions riches en renseignements. 

Marina Chiche, Musiciennes de légendes, de l’ombre à la lumière, Paris, First Editions, 2021, 177 pages. ISBN : 978-2-412-07307-0

visuel : couverture du livre

« La fille parfaite », de Nathalie Azoulai : double portrait de femmes
Le best of DVD de la rédaction
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration