Livres

« Muchachas 2 » de Katherine Pancol : le retour en force des dames de coeur

« Muchachas 2 » de Katherine Pancol : le retour en force des dames de coeur

01 mai 2014 | PAR Céline Duverne

Avis aux adeptes de l’univers Pancol : les Muchachas récidivent ! Après la publication très remarquée d’un premier opus, en février dernier, l’auteur des Yeux jaunes des crocodiles nous livre le deuxième volet de sa nouvelle saga. Au programme, amour, suspense et ambition, le tout aromatisé à la sauce féminine. De quoi réjouir ses plus fidèles lecteurs.

[rating=3]

Pancol

Après 400 pages de péripéties rocambolesques, le premier épisode s’achevait dans un suspense à couper le souffle : qu’adviendra-t-il de la belle Stella et de sa mère, livrées à la vindicte de l’imprévisible Ray Valenti ? Il faudra attendre l’ultime volet pour connaître la réponse : soucieuse de tenir son lecteur en haleine, la romancière prolonge notre attente en laissant de côté l’intrigue en cours, pour aborder de nouveaux horizons.

Nous retrouvons ainsi, pour notre plus grand plaisir, quelques figures de proue des premiers succès. Après une apparition éclair dans le premier tome, la flamboyante Hortense Cortès revient sur le devant de la scène avec un projet à la hauteur de ses ambitions : fonder sa propre maison de couture. Parviendra-t-elle à assouvir ses hautes aspirations ? A ses côtés, son petit-ami, le pianiste Gary Ward, s’engage dans une troublante aventure : la laideur apparente de Calypso, sa partenaire violoniste, n’est-elle pas le gage d’un charme plus authentique, irréductible aux canons esthétiques ? La douce ensorceleuse, dont la trajectoire sinueuse s’esquisse au fil des pages, n’a pas encore dit son dernier mot. De l’autre côté de l’Atlantique, Joséphine Cortès doit affronter bien des angoisses : de retour en France sous l’impulsion de sa cadette, la voici aux prises avec de nouveaux déboires sentimentaux, sous le regard insistant d’un étrange inconnu lancé sur ses traces…

Dans cet avatar renouvelé dans la pancolomania, l’illustre romancière reste fidèle aux ingrédients traditionnels qui ont fait son succès : vicissitudes amoureuses, ambitions dévorantes et secrets de famille se font la part belle, dans un roman placé sous les auspices de la féminité. Très peu d’hommes en effet : ici le beau sexe mène la danse, pour notre plus grand plaisir. Et l’ensemble va bon train ; les péripéties s’enchaînent à un rythme effréné, sans faux pas ni fausse note.

Hélas, comme on pouvait s’y attendre, ce roman n’échappe pas aux travers attendus d’une écriture délibérément sentimentaliste. Les personnages, touchants dans leur joie comme dans leur détresse, développent une palette émotionnelle des plus restreintes et la peinture de l’amour, assez mièvre, n’adopte pas des voies d’expression très originales. Dans des schémas souvent binaires, les conquérantes s’opposent à de frêles fleurs et la gent masculine, à de rares exceptions près, écope du mauvais rôle : on s’étonnera d’ailleurs de la profusion des femmes battues, outre-Atlantique comme outre-Manche.

Le lecteur, cependant, ne boude pas son plaisir et s’engage avec enthousiasme aux côtés d’Hortense, de Joséphine et de leurs acolytes, dans ce festival roboratif d’énergie féminine. En attendant le troisième et dernier volet de cette saga mouvementée, patientez devant le grand écran en découvrant l’adaptation des Yeux jaunes des crocodiles, signée Cécile Telerman.

(Katherine Pancol, Muchachas 2 aux éditions Albin Michel, parution en avril 2014.)

© Visuels : Couverture du roman.

Savoirs : Les 10 conférences du mois de mai 2014
Fate/Zero tome 2 : premières passes d’armes
Céline Duverne

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *