Livres

« Moondog » d’Amaury Cornut, get a move on

« Moondog » d’Amaury Cornut, get a move on

05 mai 2014 | PAR Le Barbu

1513967-gfDepuis 2009, Amaury Cornut travaille avec passion sur la vie et l’œuvre du compositeur de Moondog. Il anime le site www.fr-moondog.com et organise des concerts hommages. Disposant du plus important fonds français de partitions du compositeur viking, il fonde en 2013 l’ensemble Minisym, qu’il dirige, destiné à jouer la musique de Moondog. Passionné et admirateur de ce personnage unique, Amaury Cornut décrypte pour nous le trajet, l’univers et la discographie de ce musicien hors norme

 [rating=5]

Musicien aveugle, clochard céleste de la première heure prenant l’apparence d’un Viking, Louis Thomas Hardin (1916–1999), dit « Moondog », est une figure musicale singulière et majeure. Son premier public sera celui de la rue et son succès grandissant l’amènera à se produire dans le quartier des clubs de jazz, devenant ainsi le « Viking de la 6e Avenue ». Guerrier du grand Nord au milieu des cols blancs, il mélange habilement  minimalisme contemporain – il est sacré « fondateur du minimalisme » par Steve Reich, Phil Glass et Terry Riley – et schémas d’écriture du Moyen-Âge et de la Renaissance. Inclassables, ses compositions empruntent à l’écriture classique tout en renouvelant les procédés rythmiques. Trop écrite pour être assimilée simplement au jazz, trop complexe pour être considérée comme de la pop, la musique de Moondog s’est épanouie avec des géants comme Charlie Parker, Benny Goodman ou Charles Mingus et a inspiré une diversité d’artistes allant de Bob Dylan à The Avalanches en passant par Tom Waits.

La musique de Moondog oscille entre le classique et le tribal. Un brin cosmique et inspirée par les rythmes des tambours amérindiens, elle est un véritable « pont » entre les époques, les cultures, et les continents et inspire les jeunes djs issus de la culture électronique (samplé par Mr Scruff pour le célèbre « Get a move on »).

Moondog est décédé à la fin des années 90, et laisse derrière lui des centaines de pièces écrites en braille non encore retranscrites, enfermées dans des malles en Allemagne où il a passé plusieurs années de sa vie, lui qui vouait aux compositeurs européens une admiration sans faille.

A dévorer !

« Moondog » d’Amaury Cornut, éditions Le Mot et Le Reste, Mars 2014.

Bernard Tschumi et son architecture conceptuelle exposés au Centre Pompidou
Gagnez vos places pour le concert d’Arthur H au 104 le 21 mai
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *