Fictions
« Miss Josephine » de Margaret Wilkerson Sexton : la force de la transmission

« Miss Josephine » de Margaret Wilkerson Sexton : la force de la transmission

17 août 2022 | PAR Marine Stisi

Les Editions Actes Sud publient en cette rentrée le dernier roman de l’autrice américaine Margaret Wilkerson Sexton. Intitulé Miss Josephine, il est le récit d’une lignée de femmes noires à la force spectaculaire, de 1900 à nos jours. Brillant et saisissant.

Nous sommes à La Nouvelle Orléans, théâtre des deux premiers romans de l’autrice Margaret Wilkerson Sexton. Ava, métisse, vit avec difficulté des problèmes d’argent qui ne font qu’empirer. Pour retrouver une forme d’horizon, elle accepte la proposition de sa grand-mère paternelle blanche, Martha, de venir l’aider chez elle, au quotidien. Ava s’installe avec son fils adolescent, King, chez cette grand-mère qu’elle connaît finalement si peu. Petite fille, elle n’a cessé, elle, la métisse, de se sentir exclue de cette branche de sa famille. Aujourd’hui pourtant, elle se sent décidée à passer outre.

Dans ses bagages néanmoins, le portrait de son arrière grand-mère maternelle, Josephine. D’elle, elle ne sait presque rien malgré un lien qu’elle sent très fort. Il existe une connexion, quelque chose d’impénétrable mais bel et bien réel. Elle sait aussi que Josephine fut esclave, et qu’elle parvint à se libérer de ses chaînes… Mais à quel prix, et pour combien de temps ? 

Avec une énergie qui n’est pas sans rappeler celle de l’autrice disparue Toni Morrison, c’est cette seconde histoire que l’autrice américaine Margaret Wilkerson Sexton nous raconte. L’histoire de la très attachante et charismatique Josephine, qui en 1924, est devenue propriétaire terrienne alors que nous la découvrons, quelques années plus tôt, esclave avec sa famille au service d’une riche plantation… Joséphine, petite fille, a des pouvoirs qu’elle ne sait encore contrôler. Quand elle quittera la plantation, elle les emportera avec elle. Mais on ne s’éloigne pas de son destin si facilement. En 1924, le Ku Klux Klan fait rage dans la région. Le mystique se mêle aux tragiques, et l’histoire des Etats-Unis à l’histoire intime de cette lignée magnifique.

Miss Josephine, Margaret Wilkerson Sexton, Editions Actes Sud, 22,80€, 336 pages.
Septembre 2022. 
Traduction Laure Mistral. 

L’agenda classique et lyrique du 16 août
Don Quixote au château de Montal : une création mi-figue mi-raisin
Avatar photo
Marine Stisi
30% théâtre, 30% bouquins, 30% girl power et 10% petits chatons mignons qui tombent d'une table sans jamais se faire mal. Je n'aime pas faire la cuisine, mais j'aime bien manger.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture