Mangas

« Tokyo Ghoul » Tome 11 : Ghoul de feu en action

« Tokyo Ghoul » Tome 11 : Ghoul de feu en action

28 juin 2015 | PAR La Rédaction

La bataille dans le laboratoire souterrain du Dr Kano se poursuit dans ce tome 11 de Tokyo Ghoul édité aux éditions Glénat. L’action y est omniprésente et pleine de rebondissements.

[rating=5]

Ce tome esquisse la suite des différents combats opposant Aogiri au groupe de Ken et au CCG. L’inspecteur spécial Shinohara entame un combat spectaculaire contre Ken, dont les derniers rebondissements et le cannibalisme exacerbé à transformer en Ghoul de feu complètement folle et indestructible. Kotaro Amon et sa coéquipière Akira Mado continuent leurs combats contre Shu le gourmet, Naki et ses sbires. Des affrontements sanglants qui blessent Akira et renforcent un peu plus le lien entre Amon et sa subordonnée.

Une grande partie du tome s’intéresse au passé des sœurs jumelles Shiro et Kuro. On y apprend alors que ces deux jeunes filles sont beaucoup plus proches du CCG et d’Amon que l’on pourrait le penser… Mais également leur lien très étroit avec le fameux Juzo Suzuya qui inflige, des blessures mortelles à Shiro lors d’un combat magistral.

Dans la deuxième partie de ce tome 11, tout se calme. Comme une trêve entre Ghoul et humain, chacun rentre chez soi pour analyser les événements. Amon se rapproche d’Akira, un soupçon plane quant à la ressemblance entre la célèbre Chouette et le patron de l’antique Yoshimura. Après être redevenu normal, Ken est de plus en plus perdu. Dans ses recherches, il découvre des choses sur Yomo qui pourrait expliquer pourquoi ce dernier a sauvé Lize des mains du Dr Kanno…

Ce tome 11 est à l’image de la série, c’est-à-dire bourré de combats, emplis d’émotions, de relations intimes, de questionnements et de remise en question. À lire sans attendre !

 Furyo

Informations pratiques :

Sui Ishida, Tokyo Ghoul – Tome 11, éditions Glénat, Collection Shônen, Format : 130 mm x 180 mm, 224 pages, Nombre de tomes associés : 14 – série terminée au Japon, Paru en Mai 2015, Prix: 6.90 €

Visuel : couverture de l’ouvrage

[Live report] Rone, IAM, Caribou et Die Antwoord au Solidays
[Live report] Yelle, Benjamin Booker, Brodinski et Fakear au Solidays
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *