Mangas
Terra Formas tome 3 : Starship trooper

Terra Formas tome 3 : Starship trooper

11 juin 2014 | PAR Sandra Bernard

Après un second tome servant de véritable point de départ à la série, le tome 3 de Terra Formas est un véritable concentré d’actions et voit la réponse des humains face à la terrible menace qui s’est infiltrée sur le vaisseau.

[rating=5]

terra formars t3

Ça commence comme un huis clos gore où s’affrontent les membres désarmés de la mission et les cafards mutants, pour se poursuivre en survival à la surface de Mars. Le vaisseau est perdu, la majorité des seringues de sérum détruite, il ne reste plus aux survivants qu’à fuir le vaisseau à bord des six navettes de secours. Pour plus de sécurité, chacune a été envoyée dans une direction différente. Équipage et officiers sont alors confrontés à des hordes hostiles de Terra Formars. La tension monte d’un cran lorsque ces derniers font preuve de stratégie militaire et d’organisation avec à leur tête des « officiers » aux nouvelles capacités. Que faire avec un stock de sérum si limité face à ces créatures féroces et de plus en plus organisées. Si certains sont tétanisés, d’autres s’avèrent être de redoutables combattants à l’image de la féroce Michèle.

On retrouve les graphismes clairs et dynamiques des précédents tomes, ainsi qu’une profusion de scènes gores.

Si le voile commence à se lever sur les capacités des membres de la mission et les améliorations par rapport à l’équipage de la mission Bug 2, de nombreux mystères planent, d’autant que les nations terrestres « unies » semblent avoir chacune leurs propres motivations…

Informations pratiques :

Kenichi TACHIBANA & Yû SASUGA, Terra Formars – Tome 3, éditions Kaze, Sortie le 21 août 2013, 7€99, 208 pages, genre fantastique/action, déconseillé au moins de 16 ans.

Visuel : TERRA FORMARS © 2011 by Ken-ichi Tachibana, Yu Sasuga / SHUEISHA Inc.

[Live report] Talisco à la Cigale
« L’Obsédé » de William Wyler : l’envers claustrophobe du « swinging London »
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture