Mangas
Tales of Xillia t1: Elémentaire ma chère Maxwell

Tales of Xillia t1: Elémentaire ma chère Maxwell

01 septembre 2013 | PAR Sandra Bernard

tales of xillia T1

Les adaptations de jeux vidéo en manga sont nombreuses, comme récemment l’adaptation de Monster hunter ou de Résident Evil. Parmi les séries habituées du genre, citons les Tales of qui réussissent à retranscrire l’atmosphère des excellents différents épisodes. La grande nouveauté de cette année est la sortie presque simultanée du jeu vidéo Tales of Xillia et du manga Tales of Xillia side Milla chez Doki-doki.

Rieze Maxia est un monde où esprits élémentaires et humains vivent en paix. Les prières des humains nourrissant les esprits, ces derniers exhaussent alors les vœux des premiers. Cependant, un jour, un grand nombre d’esprits disparait de manière toute aussi subite que mystérieuse. Milla Maxwell, le seigneur des esprits élémentaires sort de sa torpeur pour enquêter et stopper le phénomène qui risque de bouleverser l’équilibre du monde.

Toutefois, ce qu’elle va découvrir va bien au delà de ce qu’elle imaginait. Frôlant la mort de près, c’est en simple humaine qu’elle commence un nouveau voyage pour accomplir sa mission. Elle se fait rapidement de nouveaux compagnons qui, à ne pas en douter, lui seront d’une aide précieuse lors de son long et périlleux périple. Au contact des autres, chacun commence à changer.

Les graphismes sont tout à fait corrects et agréables, bien que reprenant le character design du jeu, tout en leur conférant une autre aura, plus classique. Le découpage et le récit sont clairs et maîtrisés.

Si le premier tome ne brille pas par son originalité, tant le scénario que les personnages semblent partis pour un récit épique et magique, à l’image du jeu et de la promesse de ses 100 heures, classique et efficace.

© hu-co (2012)/ Kosuke Fujishima/ Mutsumi Inomata/ 2011 Namco Bandai Games Inc./ 2013 Bamboo Editions

Page sur le site de l’éditeur

Informations pratiques :

Scénariste : NAMCO BANDAI GAMES, Dessinateur : HU-KO, Prix France : 7,50 €, 192 pages, ISBN 978-2-81892-411-2, C.Hachette : 59 8077 6, Editeur Japon : Media Factory, Nb. vol. Japon : 3 (Série en cours), Nb. vol. France : 1 (Série en cours)


Tales of Xillia Side;Milla – un manga Doki-Doki par doki-doki

Playlist : « Aujourd’hui, les gens dans le métro m’énervent »
Le dernier été d’un jeune-homme : Salim Bachi dans les pas de Camus
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *