Mangas

Pourquoi Seiya Todoïn 16 ans, n’arrive pas à pécho ?

Pourquoi Seiya Todoïn 16 ans, n’arrive pas à pécho ?

13 septembre 2015 | PAR Sandra Bernard

Titre tapageur et limite vulgaire pour ce shonen atypique où le héros, qui semble en apparence avoir tout pour lui, se prend râteaux sur râteaux. Un ovni signé Shuya Uchino et Kanta Mogi, aux éditions Tonkam.

[rating=4]

Seiya Todoïn a tout pour être heureux : un physique avantageux, de bons résultats au lycée et en sport et un père milliardaire. Enfin en apparence, car ce que Seiya souhaite le plus au monde, c’est trouver une petite amie et vite !

Peu importe le nombre de râteaux, Seiya continue de se déclarer aux jeunes femmes de son entourage. C’est qu’à force de psychoter, de tout comprendre de travers et de brûler les étapes, Seiya enchaîne les bourdes auprès de la gente féminine.

De situations incongrues en monologues totalement barrés, Seiya a tout de l’ado en ébullition. N’apprenant presque jamais de ses erreurs, il se retrouve dans l’incapacité de réagir à des situations ordinaires tant son obsession est forte d’être aimé. Son coeur s’emballe dès qu’une jolie fille lui parle et son imagination part au quart de tour, pour le meilleur et surtout pour le pire. Entre gêne et quiproquos, son but semble s’éloigner de page en page et pourtant… tout n’est peut être pas désespéré.

Ce titre est un OVNI ! Perplexe à la vue du titre, c’est avec circonspection que l’on ouvre le volume et là, étrangement, on rigole devant les mésaventures de Seiya tout en s’attachant à ce personnage totalement gauche et à côté de la plaque, l’archétype même du type qui a tout et qui psychote sur ce qu’il n’a pas. On a parfois l’impression de se retrouver devant un Shojo, mais vu du côté masculin, ce qui est plutôt un bon point. Côté graphismes et mise en page c’est bien un shonen, absolument aucun doute là dessus.

Informations pratiques :

Scénariste : UCHINO ShuyaIllustrateur : MOGI KantaPourquoi Seïya Todoin, 16 ans, n’arrive pas à pécho ? 01, Tonkam, Date de parution : 26/08/2015, Collection : SHONEN TONKAM, 6€99

 Visuel : couverture de l’ouvrage

[Deauville 2015] Dernier jour : Bouleversant James White, le prophète s’anime et energique Tangerine
[Live report] Un WEATHER au beau fixe !
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *