Mangas
Les mystérieuses cités d’or t1 : une madeleine exotique bien dorée

Les mystérieuses cités d’or t1 : une madeleine exotique bien dorée

15 mars 2013 | PAR Sandra Bernard

Depuis déjà trente ans, les aventures d’Estéban, Tia et Zao font rêver des générations de jeunes téléspectateurs. A l’occasion de la sortie prochaine de la suite de la mythique série dans la case jeunesse de TF1, les éditions Kaze proposent à leurs lecteurs de découvrir ou redécouvrir en manga la première saison de la série.

Que de souvenirs, depuis trente ans qu’elle est diffusée, la série franco-japonaise fait rêver des milliers d’enfants, avec son scénario prenant, les héros attachants et drôles à la fois et son ambiance entre histoire et futurisme.  Rappelez vous cette voix aux début de chaque épisodes, véritable promesse d’aventures lointaines : « XVIème siècle. Des quatre coins de l’Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du nouveau monde. À bord de ces navires, des hommes avides de rêves et d’aventures. La promesse de terres lointaines, peuplées de légendes et de richesses, attise toutes les convoitises. Esteban, jeune orphelin de Barcelone, embarque dans un de ces navires à la recherche de son père.
Son chemin va croiser celui de Zia, une jeune Inca, ainsi que celui de Tao, dernier descendant de l’empire de MU. Accompagnés du mystérieux Mendoza et de ses deux acolytes, Sancho et Pedro, ils s’engagent dans une aventure périlleuse à la recherche des mystérieuses Cités d’Or ! »

La série méritait bien une adaptation papier. C’est chose faite! Qui plus est, il s’agit d’une adaptation officielle soutenue par les auteurs et réalisateurs de la série : Jean Chalopin et Bernard Deyries gageons que l’esprit de la série initiale sera respecté. La série étant franco japonais, le forma « manga » s’est naturellement imposée.

Bonne surprise, tant les dessins que l’histoire sont fidèles à la série d’origine, les chapitres reprenant le découpage des épisodes. Les dessins Thomas Bouveret rajeunissent et simplifient très légèrement le graphisme d’origine. Les scènes d’actions sont très dynamiques. Entre les trames et les traits, les cases sont bien fournies.

Prévu en cinq tomes, il s’agit d’une véritable madeleine qui ravira tant les grands que les plus jeunes. Petit plus non négligeable, les documentaires pédagogiques réalisés à l’initiative de la NHK ont été reproduits à la fin du tome.

Pour la même occasion, le 3 avril 2013 sortiront une nouvelle édition  intégrale de la première saison des Mystérieuses Cités d’Or restaurée en haute définition et pour la première fois en coffret Blu-ray . Le roman de Scott O’Dell, La Route de L’or, qui a inspiré la série TV sortira également chez Kazé le 20 mars 2013.

Visuel : © Thomas Bouveret / KAZE SAS © MOVIEPLUS

Playlist de la semaine (7)
Dans la paume du diable tome 1
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

2 thoughts on “Les mystérieuses cités d’or t1 : une madeleine exotique bien dorée”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture