Mangas
« Fate/Zero » Tome 5 : affrontements

« Fate/Zero » Tome 5 : affrontements

26 octobre 2014 | PAR Sandra Bernard

Les choses sérieuses commencent dans ce tome 5 de Fate/Zero avec des affrontements dantesques. Si les servants s’opposent avec rage, leur maître respectif ne sont pas en reste. Les révélations sur les personnages continuent également, apportant quelques respirations dans toute cette action. 

[rating=5]

FateZero-5-Jaq-1

La fin du tome 4 nous avait laissé sur le combat difficile de Saber, blessée, face à Caster. Mais voila que Lancer fait son apparition dans la sombre forêt, bénédiction ou malédiction pour Saber ?  De leur côté, plusieurs maîtres entrent également en contacts directs. Kayneth El-Melloi affronte Kiritsugu dans le château des Einzbern, alors qu’au même moment, Maiya et Irisviel sont, pour leur part, aux prises avec le redoutable Kirei Kotomine.

L’action prend le pas dans ce nouveau tome. Les pouvoirs et tactiques se dévoilent, laissant place à des affrontements sans pitié. La dernière partie du tome se concentre sur Lancer, dont on apprend l’histoire et le nom. Il n’est pas Cúchulainn comme aurait pu le laisser penser ses armes mais bien un autre héros de la mythologie celte, ce qui risque d’avoir une incidence sur la suite des événements.

Voici le tome que tout le monde attendait, avec son lot d’affrontements héroïco-magiques. Certains personnages secondaires se complexifient, apportant de la profondeur au récit qui reste assez sombre, dûe notamment aux manœuvres calculatrices, au cynisme et aux trahisons dont sont capables les maîtres.

Informations pratiques :

Gen Urobuch, Fate/Zero Tome 5, Ototo, Seinen, Action, Fantastique, Date de sortie: 09 Octobre 2014, Nb de volumes : 5 (en cours), Nb de pages : 170, Illustration: n&b + pages couleurs, Prix: 7.99 EUR

Visuel : Fate/zero © Shinjiro © Nitroplus / TYPE-MOON Edited by KADOKAWA SHOTEN First published in Japan in by KADOKAWA CORPORATION, Tokyo

[Critique] « Fils de » : HPG s’interroge en toute liberté sur la paternité
« Ça pourrait bien être votre jour de chance » de Mileta Prodanovic
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture