Mangas
Dimension W tome 2

Dimension W tome 2

26 mai 2014 | PAR Sandra Bernard

La dimension W  d’IWAHARA Yuji continue de nous intriguer avec un second tome riche en rebondissements et en révélations.

[rating=5]

Le combat avec Looser se poursuit, impliquant de surprenantes révélations tant sur la dangerosité de la dimension W que sur le passé de notre cher détective. Pendant cette affaire, la première de Mira, cette dernière se distingue en retrouvant de nombreux coils illégaux.

Après cette sombre affaire, retour à la vie normale ou presque pour Kyoma et Mira. Cette dernière s’installe un petit nid douillet dans une caravane, grâce à l’argent de sa première mission. Les deux comparses sont régulièrement dérangés par une bande d’enfants de l’école toute proche qui viennent jouer dans l’ancienne station service. Mais voila, un jour, un accident survient. Mira a juste le temps de les sauver, mais les ennuis commencent pour Kyoma quand les parents des enfants lui reprochent ce qui est arrivé…

Ce second tome s’avère, sous ses dehors légers et comiques dus aux protagonistes, aussi sombre que le précédent tome, avec un fond dramatique où sont critiqués les inégalités sociales, le système éducatif, etc. Le mystère s’épaissit autour des coils et de leurs pouvoirs dévastateurs. D’autant que certains sont numérotés et pourraient bien changer le cours des événements.

Informations pratiques :

Auteur : Yûji IWAHARA, Titre : Dimension W T02, éditons Ki-oon, Parution : 10-04-2014, Format : 13 x18 cm, Nombre de pages : 196, Prix de vente : 7,90 €

Visuels : © Yuji Iwahara / SQUARE ENIX CO., LTD.

[Interview] Arnaud Rebotini : « Les Black Strobe aujourd’hui, c’est un format chanson + musique électronique »
From Persia with Love à la galerie Nicolas Flamel à Paris
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture