Mangas
« Dimension W » tome 1 : Une énergie inépuisable

« Dimension W » tome 1 : Une énergie inépuisable

06 avril 2014 | PAR Sandra Bernard

Dimension W, de IWAHARA Yuji, nouvelle série seinen d’anticipation à fort potentiel, vient de faire ses débuts aux éditions Ki-oon. Entre enquêtes, menaces énergétiques, complots, monopole d’entreprise et robotique de pointe, c’est un sombre futur qui transparaît. La lutte pour sauver le monde ne fait que commencer… 

[rating=5]

dimension-w-tome-1

En 2072, dans un futur pas si lointain, les scientifiques ont trouvé un moyen d’extraire de l’énergie illimitée mais non polluante non pas du vide mais d’une dimension parallèle appelée « dimension W ». Rapidement, cette énergie se développe et devient incontournable, reléguant batteries et autres câbles au rang d’antiquités. Cette énergie issue de la dimension W alimente les appareils électriques via des bobines électro-magnétiques appelées coils. New Tesla Energy; la toute puissante société exploitant cette nouvelle ressource est devenue un acteur de premier plan de la scène politico-économique mondiale.

Dans ce contexte en apparence idyllique, où la crise de l’énergie est réglée, Kyoma Mabuchi, lui, a tourné le dos à cette technologie révolutionnaire. Amoureux des bonnes vieilles voitures à essence, il préfère passer son temps à bricoler ses bolides. Pour gagner sa vie, ce chasseur de primes d’un genre nouveau s’est spécialisé dans la récupération des coils illégaux, qui, détournés de leur usage de base, peuvent se transformer en armes redoutables… Alors qu’il enquête sur deux petites frappes des bas quartiers, son chemin croise celui de Mira, une mystérieuse prisonnière dont le destin semble intimement lié aux coils. À ses côtés, Kyoma va vite découvrir que cette technologie miraculeuse pourrait bien conduire l’humanité à sa perte… Peu après, une étrange explosion survient, prémices d’une affaire des plus complexes.

Les graphismes sont sympathiques et soignés sans être vraiment novateurs. Mention spéciale à l’édition raffinée avec la couverture phosphorescente représentant une petite Mira un peu inquiète.

L’énergie et ses dangers sont devenus une réelle préoccupation de société. Trois ans après le début de la catastrophe de Fukushima, ce sujet a pris une nouvelle dimension beaucoup plus inquiétante. C’est aussi pour cette raison que cette thématique se multiplie dans les mangas avec, entre autres, HE, Kerberos in the Silver rain, etc. Par son traitement original, Dimension W est un titre à fort potentiel.

Informations pratiques :

IWAHARA YujiDimension W tome 1, éditions Ki-oon, sortie le 13 février 2014, seinen, Pris : 7€90 , Format : 13 x18 cm, Nombre de pages : 208, Tomes parus en VO : 4 (série en cours)

Visuel : Couverture de l’ouvrage © Yuji Iwahara / SQUARE ENIX CO., LTD.

Gagnez 2 places pour la soirée WIHMini Festival Day #9 au Zig Zag Club le 20 avril
La revue de web de la semaine
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture