Livres
« Les secrets de la Rome antique » d’Eric TEYSSIER, du mythe fondateur à la puissance impériale.

« Les secrets de la Rome antique » d’Eric TEYSSIER, du mythe fondateur à la puissance impériale.

13 octobre 2015 | PAR Le Barbu

Spécialiste de la Rome antique, Eric Teyssier est maître de conférences à l’université de Nîmes, où il dirige le département d’histoire. Il a publié un livre référence sur les gladiateurs, La Mort en face, ainsi que des biographies particulièrement remarquées : Spartacus et Pompée. Il est également l’auteur du « Nîmes la romaine » aux éditions Alcide. Ses chroniques sont diffusées sur France Bleu Gard Lozère ainsi que dans « la gazette de Nîmes« . Son dernier ouvrage, Les Secrets de la Rome antique, vient de sortir aux éditions Perrin.

003531469

[rating=3]

Largement traitée, la chute de Rome éclipse trop souvent sa réussite. L’Empire romain est pourtant une vaste construction politique qui a rassemblé, cinq siècles durant, une multitude d’ethnies parlant des dizaines de langues et priant des dieux plus nombreux encore. Quels secrets ont permis aux Romains de conquérir cet immense empire ? Et si cette conquête est exceptionnelle, que dire de leur capacité à conserver l’unité d’un tel espace ?
Pour comprendre ces maintes prouesses, Eric Teyssier analyse les mythes fondateurs de Rome ainsi que les moteurs de son impérialisme.

Bon ouvrage de vulgarisation historique, Les secrets de la Rome antique se construit selon onze chapitres qui explorent les diverses réussites qui ont permis à Rome de prospérer et d’accroître son empire durant cinq siècles. Parmi les sujets abordés : les mythes fondateurs, la puissance militaire et économique de l’Empire romain, la force morale de sa Res publica, mais aussi sa capacité à intégrer les étrangers…

Une bonne entrée en matière, et un ouvrage captivant par le style, pour ceux qui veulent découvrir Rome et son Empire.

« Les secrets de la Rome antique » d’Eric TEYSSIER, éditions Perrin, 350 pages, septembre 2015, 21.90 euros.

Le Ravel démonique d’Hélène Tysman (11/10/2015)
« Aussi loin que possible » d’Eric Pessan, peu importe la destination, seul le voyage compte…
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *