Livres
« Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale », dirigé par Jean LOPEZ et Olivier WIEVIORKA, oubliez les « historiens » du PAF…

« Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale », dirigé par Jean LOPEZ et Olivier WIEVIORKA, oubliez les « historiens » du PAF…

05 octobre 2015 | PAR Le Barbu

La Seconde Guerre mondiale semble aujourd’hui bien connue. Et pourtant. Les idées reçues sur ce conflit d’airain abondent. Desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l’Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque, bien au-delà de l’année 1945.

9782262048464Ce volume vise donc à rétablir quelques vérités en revenant, au crible de vingt-trois entrées, sur les grands mythes de cette guerre qui, tenus pour vérités d’Évangile, n’en restent pas moins erronés. Ainsi, combien de Français persistent à croire que la défaite aux jours sombres de 1940 était inscrite dans les astres ? Que Pearl Harbor a signé une écrasante victoire de l’Empire nippon sur les Etats-Unis ou que Hitler n’a fait que devancer une attaque de Staline ? Que les soldats américains ne savaient pas se battre ou que les hommes de la Waffen-SSétaient des combattants d’élite ? Que le débarquement de Provence a été inutile ? Que les armes miracles allemandes auraient pu tout changer ou que Yalta vit le partage du monde entre Churchill, Roosevelt et Staline ?
A ces questions essentielles, les meilleurs spécialistes apportent des réponses étonnantes au fil de chapitres courts et enlevés. Ce livre sans équivalent espère ainsi contribuer à porter un nouveau regard sur ce moment décisif dans l’histoire du monde. Souvent inattendues, parfois surprenantes, ses révélations sont toujours passionnantes.

Avec 21 contributeurs différents, parmi lesquels aussi bien d’éminents universitaires que des journalistes spécialisés et un officier, ce volume compte bien mettre un gros coup de pied dans les idées reçues et autres mythes qui alimentent la Seconde guerre mondiale. Le schéma général s’inspire de la ligne éditoriale de la revue Guerres & Histoire. Les événements sont remis dans leur contexte et passés à la moulinette. Chaque contribution, solidement référencée, peut se lire indépendamment des autres et peut être, aussi, soumise à la question et à la critique. Chaque problématique abordée dans cet ouvrage nous permet aussi de tutoyer la méthodologie inhérente au métier d’historien qui fonctionne par hypothèses pour se rapprocher au plus près d’un réel qui, avec le temps qui passe, s’éloigne de nous pour en diluer une mémoire à la merci du mythe, de la sacralisation, de l’idéologie ou de la passion identitaire. L’Histoire est un débat permanent pour qui ne l’instrumentalise pas, ou n’en fait pas un roman…

Laissez tomber Lorànt Deutsch et la clique des « historiens » du PAF, et plongez vous dans Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale.

A lire absolument !!!

« Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale »

Dirigé par Jean Lopez, fondateur et directeur de la rédaction de Guerres & Histoire, et Olivier Wieviorka, membre de l’Institut universitaire de France et professeur à l’ENS-Cachan.

Contributeurs : Sébastien Albertelli, Vincent Arbarétier, Nicolas Aubin, Benoist Bihan, Bruno Birolli, François-Emmanuel Brézet, Patrick Facon, Daniel Feldmann, Pierre Grumberg, Hubert Heyriès, François Kersaudy, Julie Le Gac, Jean-Luc Leleu, Cédric Mas, Claire Miot, Jean-François Muracciole, Georges-Henri Soutou, Pierre-François Souyri, Maurice Vaïsse, Fabrice Virgili.

Editions Perrin, Paris, 2015, 441 pages, 24/09/2015, 21 euros.

Jean LOPEZ

Jean Lopez, fondateur et directeur de la rédaction de Guerres & Histoire, s’est signalé par une série d’ouvrages revisitant le front germano-soviétique, dont Koursk. Les quarante jours qui ont ruiné la Wehrmacht ; Stalingrad, la bataille au bord du gouffre et, avec Lasha Otkhmezuri, d’une biographie de Joukov unanimement saluée.

Olivier WIEVIORKA

Membre de l’Institut universitaire de France et professeur des Universités à l’Ecole normale supérieure de Cachan, Olivier Wieviorka est un spécialiste reconnu de la Résistance et de la Seconde Guerre mondiale, auxquelles il a consacré plusieurs livres dont une Histoire du Débarquement qui fait autorité et Une certaine idée de la Résistance. Défense de la France : 1940-1949.

Chatons violents à la Gaîté Montparnasse : toutes griffes dehors !
Henning Mankell : Le maître du polar s’est éteint cette nuit
Le Barbu
Le Barbu voit le jour à Avignon. Après une formation d'historien-épigraphiste il devient professeur d'histoire-géogaphie. Parallèlement il professionnalise sa passion pour la musique. Il est dj-producteur-organisateur et résident permanent du Batofar et de l'Alimentation Générale. Issu de la culture "Block Party Afro Américaine", Le Barbu, sous le pseudo de Mosca Verde, a retourné les dancefloors de nombreuses salles parisiennes, ainsi qu'en France et en Europe. Il est un des spécialistes français du Moombahton et de Globalbass. Actuellement il travaille sur un projet rock-folk avec sa compagne, et poursuit quelques travaux d'écriture. Il a rejoint la rédaction de TLC à l'automne 2012 en tant que chroniqueur musique-société-littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *