Livres
Les livres de votre été

Les livres de votre été

11 août 2020 | PAR La Rédaction

Vacances en France rime souvent avec piscines, campagne ou mer. Bref, aucune excuse pour ne pas lire ! Alors que dévore la rédaction en vacances ?

Par les routes, Sylvain Prudhomme (Éditions Gallimard–L’Arbalète)

Prix fémina 2019, Sylvain Prudhomme vous fait voyager « par les routes » de France en suivant « l’autostoppeur », ami insaisissable du narrateur, un écrivain en quête de quiétude pour écrire son prochain roman. Comme nous l’écrivions ici: « Réflexion sur l’amitié, le désir insatiable d’aller toujours voir ailleurs, l’amour, le dernier roman de Sylvain Prudhomme donne aussi le vertige devant la multitude des existences possibles croisées par l’autostoppeur. C’est aussi une belle déclaration d’amour à la France et à ces villes et villages dont le simple nom donne envie de voyager ». Alors que vous soyez plutôt auto-stop ou vacances au calme, emportez ce livre avec vous !

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, Jean-Paul Dubois (Éditions de l’Olivier)

Prix Goncourt 2019, ce roman est l’histoire d’une vie : il raconte une incarcération et la rencontre avec un détenu tout en nous plongeant dans des souvenirs enfouis. Comme nous l’écrivions ici « l’auteur parvient à nous faire être au monde comme être aux autres. Son livre nous parle d’une complicité inédite et nous fait le portait de personnages attachants à travers la recherche d’un bonheur qui va en dehors des limites de la cellule d’emprisonnement ».

Journal de L., Christophe Tison (Éditions de la Goutte d’or)

Si vous avez probablement déjà profité des vacances d’été pour lire Lolita de Nabokov, nous vous conseillons, pour celui-ci, de lire le journal intime de la jeune fille imaginé par Christophe Tison, lui aussi victime d’abus dans sa jeunesse. Une manière de donner une voix à celle dont le roman porte le nom mais que l’on entend jamais : Lolita. Découvrez notre critique ici

Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé (Actes Sud)

Si ce n’est pas encore fait, mettez vous à l’ombre et profitez de cet été pour lire Le soleil des Scorta, fresque vivante et ensoleillée d’une famille italienne de 1870 à nos jours qui vivra pauvrement mais dans l’éternel désir « de manger le ciel et de boire les étoiles ». Un style irréprochable pour une parfaite lecture estivale !

Icebergs, Tanguy Viel (Éditions de minuit) 

Pour vous rafraichir, munissez vous de Icebergs de Tanguy Viel. Cet essais obsessif qui s’articule autour de l’idée d’écriture se présente sous la forme de courts essais « arctiques », parties visibles et flottantes de la pensée. Une pensée qui toune vite pour un petit livre stimulant dans lequel l’auteur se questionne sur comment donner forme à ce qui nous anime, en prenant en exemple des grandes figures d’artistes. 

Pour celles et ceux qui auraient lu (et adoré) Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu qui a obtenu le Goncourt en 2018 (lire notre critique ici), nous vous proposons de poursuivre la réflexion sur le même thème avec Ceux qui restent: faire sa vie dans les campagnes en déclin de Benoît Coquard. À partir d’une enquête immersive de plusieurs années dans la région Grand-Est, le sociologue nous plonge dans la vie quotidienne de jeunes femmes et hommes ouvriers, employés, chômeurs sous tout ses aspects : amitié, amour, travail ou encore réputation, le tout restitué dans sa complexité mais dans une langue simple et accessible. 

Petit Pays, Gaël Faye (Grasset)

Alors que son adaptation au cinéma par Éric Barbier sort en salles le 28 août, nous ne pouvons que vous conseiller de lire au préalable le sublime roman de Gaël Faye, Petit Pays, dans lequel il revient sur son enfance au Burundi dans les années 1980. À la fois douce et bouleversante, l’histoire du jeune Gabriel relate comment ce « petit pays » d’Afrique et ses habitants furent ébranlés par la violence. Gaël Faye, avant cela connu pour sa musique, remporte le Prix du roman FNAC 2016 pour ce petit bijou. 

 

Tout en rimes de Bruno Gibert

En vacances avec vos enfants, la lecture leur est dédiée. Alors, quelques sorties récentes pour satisfaire les jeunes lecteurs. Tout en rimes, l’ouvrage de Bruno Gilbert est aussi beau que ludique. Chaque passage est personnel puisque les histoire à conter y sont toutes trouées ! Les dessins, réalisés par l’auteur sont drôles, absurdes, autant que les textes  La seule règle : rimer bien sûr ! Les enfants ( à partir de 6 ans) lisent seuls et s’éclatent à faire rimer Lion avec caleçon, ou écrevisse avec Suisse..par exemple ! Ludique, Tout en rimes fait des mots un jeu. Un plaisir. Chez Seuil.

 

Visuel: Couvertures officielles ©

Le 15 août culturel à Paris
Mille et une notes, une clôture festive au cœur du Limousin
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *