Livres
« L’enfance des Français d’Algérie avant 1962 », textes inédits recueillis par Leïla Sebbar

« L’enfance des Français d’Algérie avant 1962 », textes inédits recueillis par Leïla Sebbar

28 mai 2015 | PAR Alice Dubois

« Ils ont aimé l’Algérie. Le pays natal. Ils ont quitté la terre des ancêtres. Une sorte d’exode ». C’est avec ces mots que Leïla Sebbar ouvre la présentation de son ouvrage L’enfance des Français d’Algérie avant 1962, publié aux éditions Bleu autour. Un ouvrage qui se veut le témoin d’une histoire commune entre deux communautés et qui lève le voile sur l’histoire des pieds-noirs d’Algérie, un peuple pluriel mal connu et trop souvent caricaturé.

[rating=4]

Ce sont vingt huit Français d’Algérie, tous issus du monde du livre, qu’ils soient écrivains, conteurs ou encore essayistes qui ont livré leurs souvenirs d’enfance à Leïla Sebbar, elle-même Française d’Algérie, née d’un père « Indigène musulman » et d’une mère « Française de France ». Douloureux travail que celui de revenir sur une enfance perdue, vécue dans un pays qui n’existe plus. Images furtives d’enfance heureuse, photos de famille, souvenirs aussi précis que le bruit d’une mitraillette, premières prises de conscience à l’aube de l’adolescence, exil, ambiguïté identitaire, nostalgie insoutenable du pays tant aimé. Voilà tout ce dont se souviennent ces hommes et ces femmes qui racontent leur amour de l’Algérie et qui nous emmène dans les chemins si doux d’une enfance rayée de la carte.

De Constantine à Sidi Bel Abbès, d’Alger à Aïn-Témouchent, Leïla Sebbar nous raconte la petite histoire, celle de l’intime et du subjectif. Mais par-delà cette mosaïque, se découvre la grande histoire, celle de l’Algérie colonisée, de l’exil inéluctable et d’une guerre qui mettra fin à l’insouciance de ces derniers enfants français de l’Algérie coloniale. 

L’enfance des Français d’Algérie avant 1962. Textes inédits recueillis par Leïla Sebbar. Edition Bleu Autour. Collection D’un lieu l’autre ». 2015. 288 p. Prix: 24€

« Check Point » de J.C. Rufin: from Bosnia with love
« Comment savoir si vous êtes juif? » le vade-mecum délirant de A. Granat et J. Demayo
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *