Livres

L’écrivain américain Jerome-David Salinger, auteur du roman L’Attrape-cœurs, est décédé à l’âge de 91 ans,

29 janvier 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas entendu parler de lui, et pour cause, cela faisait trente  ans que cet immense auteur vivait terré chez lui. Il est mort hier au grand âge de 91 ans.

Auteur fétiche de la génération de l’après-guerre, Salinger s’était senti traqué par la célébrité après le succès de ses cinq recueils de nouvelles (L’Attrape-cœurs ; Franny et Zooey ; Dressez haut la poutre maîtresse, charpentiers ; Seymour : une introduction ; A Esmé). Dès les années 1960, il s’était réfugié dans un chalet de bois, perché sur une colline du New Hampshire. Après la publication de sa dernière nouvelle dans le New Yorker, en 1965, le romancier vivra à l’abri total des médias  jusqu’à sa mort.

Son oeuvre a pour thème majeur l’étude des esprits agiles et puissants de jeunes hommes perturbés et du pouvoir rédempteur des enfants dans la vie de tels hommes. La seconde guerre mondiale , qu’il a vécue de prés en tant que Soldat,  a participé au débarquement de Normandie ,est probablement à l’origine de certains de ses écrits, comme Pour Esmé, avec amour et abjection où le narrateur est un soldat traumatisé.

Sa mort soulève une nouvelle question: les oeuvres non publiées de Saligner vont-elles l’être?

 Si vous avez réellement envie d’entendre cette histoire, la première chose que vous voudrez sans doute savoir c’est où je suis né, ce que fut mon enfance pourrie, et ce que faisaient mes parents et tout avant de m’avoir, enfin toute cette salade à la David Copperfield, mais à vous parler franchement, je ne me sens guère disposé à entrer dans tout ça. En premier lieu, ce genre de truc m’ennuie, et puis mes parents piqueraient une crise de nerfs si je racontais quelque chose de gentiment personnel à leur sujet. Ils sont très susceptibles là-dessus, surtout mon père. Ils sont gentils et tout – je ne dis pas – mais ils sont quand même bougrement susceptibles. D’ailleurs, je ne vais pas vous faire entièrement ma saleté d’autobiographie ni rien. Je vais seulement vous parler de ce truc idiot qui m’est arrivé au dernier Noël, juste avant que je tombe malade et qu’on m’envoie ici pour me retaper.

L’attrape coeur, chapitre 1.

« Lesbian Vampire Killers » en DVD le 2 février 2010
Aumont et Duchaussoy, deux grands acteurs jouent David & Edward
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *