Livres
Le pays de Galles célèbre les 100 ans de Dylan Thomas

Le pays de Galles célèbre les 100 ans de Dylan Thomas

06 novembre 2013 | PAR La Rédaction

Le pays de Galles célèbre cette année et jusqu’en 2014 le centenaire de la naissance de Dylan Thomas. Poète et scénariste gallois étonnant, en dissonance avec son époque: plus politique et matérielle que songeuse et poétique.

Dylan 10001Trouvant l’inspiration dans l’ivresse et les fantasmes de la nuit, Dylan Thomas réécrivait le monde. Son style obscur, d’une qualité sans faute, mélangeait la mythologie, le biblique la mort, la rage de vivre, l’amour charnel, la solitude. L’âme tourmentée de ce grand talent est disparue trop tôt.

Une vie brève, mais une oeuvre universelle.
Dylan Thomas, écrivain, poète et scénariste, né en 1914 au Pays de Galles montrait, dès son plus jeune âge, un talent inné pour les lettres. Son père, professeur et écrivain aussi, s’en était rendu compte assez tôt et fit tout afin d’encourager la passion de Dylan. Dans un premier temps, promu par son père, il travailla comme journaliste et critique de thêatre.

A cette époque, ses journées s’achevaient dans un petit bar local, où il nourrissait son inspiration, entre verres de whisky, en écoutant les histoires des marins qui s’y rendaient, tout comme lui, pour prendre du bon temps après une longue tournée de labeur. Ses deux grands amours, après sa femme Caitlin Macnamara, commencèrent ici: la boisson et l’écriture.

Mort à 39 ans, en 1953, Dylan Thomas n’a pas eu le temps d’être très prolifique. Mais il laisse derrière lui un héritage qui dépasse les frontières de sa contrée. Certaines de ses œuvres ont été adaptées au cinéma (par exemple 1972 Under Milk Wood avec Elizabeth Taylor, Richard Burton et Peter O’Toole) et traduits en plusieurs langues. Sa poésie, d’une beauté unique ne rend pas facile la tâche des traducteurs: toute autre version est et sera toujours infidèle à la pureté originale du texte.

Un beau programme de commémoration
Les gallois sont spécialement fiers du patrimoine laissé par Thomas, le considérant comme leur meilleur écrivain. Pour célébrer le centenaire de sa naissance, ils se manifesteront en 2013 et jusqu’en 2014 en hommage à sa mémoire.

La ministre de l’économie et du tourisme, Edwina Hart, s’est exprimé sur l’événement et a annoncé que l’hommage sera rendu à la télévision comme à la radio, mais aussi sur scène avec la représentation de certaines pièces de théâtre. Le village de sa naissance, Swansea, organise depuis le 27 octobre et jusqu’au 9 novembre prochain un festival de musique et d’arts inspiré des œuvres de l’écrivain gallois.

Pour en savoir plus sur le hommage à Dylan Thomas, rendez-vous sur la page officielle du centenaire.

Extrait de « Do not gentle into that nood night »

« And you, my father, there on the sad height,
Curse, bless, me now with your fierce tears, I pray.
Do not go gentle into that good night.
Rage, rage against the dying of the light ».

Kim Beci

Fanzine : toute la (contre-)culture
Kerry James introduit le rap à l’école
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *