Essais
Le lumineux livre « Consolations » de Christophe André

Le lumineux livre « Consolations » de Christophe André

14 janvier 2022 | PAR Aurélie Brunet

« J’ai longtemps été aveugle à la consolation », explique le psychiatre Christophe André. C’est suite à une maladie grave qu’il découvre en quoi la consolation est primordiale dans le soin et dans le rapport aux autres, dans la vie de tous les jours. « consolations » est un nouvel essai passionnant qui a la vertu de déjà nous consoler dès les premières pages.

« Consolations », la bible de la consolation

De sa belle écriture soignée et dans un vocabulaire riche, l’auteur met à l’honneur la consolation. Quelle est sa définition ? A quoi sert-elle au quotidien et lors d’une thérapie ? Quels ont été ses principes au fil des siècles ? Quelles conclusions peut-on tirer de toute la littérature existante autour de la consolation ? Comment peut-on la pratiquer ? C’est pour répondre à ces nombreuses questions que Christophe André a effectué de très nombreuses recherches pour enrichir son livre. Résultat : ce nouvel opus est riche et unique, d’autant plus que son auteur n’hésite pas à nous partager des témoignages de patients, ainsi que ses souvenirs de thérapeute et d’être humain. Dans cet ouvrage, la consolation est peinte avec douceur et tendresse. Impossible de ne pas ressentir d’émotions fortes au fil des pages, voire même de pleurer devant tant de justesse.

« La consolation ramène doucement en nous le goût de la vie »

Cet essai parle paisiblement des difficultés de la vie à chacun d’entre nous. Il évoque entre autre le chagrin des évènements heureux, et de nombreuses citations inspirantes (parfois issues de la bible). Particulièrement,  les règles du bon usage de la consolation sont détaillées avec profondeur. On retient entre autre enseignement que la consolation doit être une sagesse de la lenteur. On aime ce livre qui peut déclencher des prises de conscience salvatrices. Avant tout, faire entrer la consolation dans sa vie, c’est d’abord s’ouvrir à la consolation. Un acte d’humilité riche d’enseignements, à la portée de chacun d’entre nous.

 

Visuel : couverture du livre

« Onoda » d’Arthur Harari reçoit le prix Louis-Delluc 2022
« The chef » ou le vrai cauchemar en cuisine par Philip Barantini
Aurélie Brunet
Formée au CFPJ, Aurélie Brunet est journaliste et rédactrice web depuis 2015. Elle explore les arts à Paris pour TouteLaCulture.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture