Livres

Le docteur Schweitzer, une icône africaine, par Augustin Emane

25 mars 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Les éditions Fayard viennent de publier un ouvrage d’Augustin Emane, maître de conférences en droit civil à l’Université de Nantes, sur le docteur Schweitzer qui était cher à l’Alsace, dont il était issu. L’auteur est né au Gabon, sa mère a été accouchée par le célèbre docteur. Après avoir vu le film « Le grand blanc de Lambaréné » il y a quelques années, il eut envie d’entreprendre ce travail de mémoire. Le fait de parler parfaitement en français, en allemand et en gabonais a grandement aidé l’auteur à réaliser cette enquête.

UNE ICÔNE AFRICAINE
En avril 1913, Albert Schweitzer (1875-1965) débarquait au Gabon à la mission protestante de Lambaréné, comme missionnaire et médecin. En Europe, il est quasiment oublié, même si on l’associe parfois au prix Nobel qu’il obtint en 1952 ainsi qu’à l’hôpital qu’il créa à Lambaréné. La photographie qui a fait le tour du monde, sur laquelle il apparait avec le casque colonial, a largement contribué à le faire disparaitre de la mémoire collective.

Fort agréable à lire, cet ouvrage permet d’entendre la parole africaine sur le docteur alsacien. On apprend, par exemple, que le docteur embauchait parfois le malade ou leurs parents à l’hôpital. C’est un modèle d’insertion sociale, que l’on devrait continuer aujourd’hui. L’hôpital du docteur est toujours présent et il continue de fonctionner.

UNE ENQUÊTÉ EXTRAORDINAIRE
Ce travail d’Augustin Emane est le fruit d’une enquête de plus de huit ans, qui a été menée sur le terrain à Lambaréné avec les témoignages des anciens malades et des anciens collaborateurs du bon docteur.

Mais comme il l’explique sans ambages, pour ne pas biaiser ce travail, Augustin Emane n’est pas venu avec des questions. Il a laissé parler les Gabonais, car il est malvenu de leur poser des questions. Les rencontres se sont déroulées dans la langue des témoins. A cet égard, l’un des témoins lui a dit que « tout cela est inscrit dans ce corps que tu vois, et que je ne peux pas l’oublier jusqu’ à la fin ».

UN HOMME AU SERVICE D’AUTRES HOMMES
Avec cet ouvrage, on accède aux constructions imaginaires des Gabonais, qui tenaient le bon docteur pour un guérisseur investi de tous les pouvoirs pour soigner et pour guérir ceux d’entre eux qui en avaient besoin. C’est un ouvrage rare, écrit par un Africain, qui est aussi européen.

Cette enquête biographique permet de découvrir un homme exceptionnel. Elle donne aussi à s’interroger sur la colonisation ainsi que sur les rapports entre la médecine et les guérisseurs en Afrique. L’auteur confronte la médecine officielle et une « médecine aux pieds nus ».

L’auteur ne verse pas dans une admiration béate, que l’on retrouve parfois dans certaines biographies. C’est un regard qui interroge et pousse le lecteur à réfléchir.

Un travail tout à fait passionnant !

Augustin Emane, Le docteur Schweitzer, une icône africaine, éditions Fayard, mars 2013, 273 p., 22 euros.

Dominique Vallée : Voyage dans l’au-delà. Derrière le miroir, l’autre vie
Documentaire : Palmarès du Figra 2013
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : fourmont.jean-paul@orange.fr

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *