Livres

La maîtresse juive-allemande de Robert Capa

20 décembre 2010 | PAR Yaël Hirsch

L’écrivaine espagnole Susana Fortes a enquêté sur la vie et la mort héroïque de Gerta Pohorylle, premier amour du photographe Robert Capa. Une fresque historique qui réussit parfaitement à faire dessiner la grande Histoire derrière la petite, qui est traduite en 12 langues, et en cours d’adaptation au cinéma le par Michael Mann.

En 1935, Gerta Pohorylle a du abandonner ses rêves de petite fille gâtée qui voulait être Greta Garbo. Ses origines juives, la poussent à quitter l’Allemagne seule et sans papiers, laissant toute sa famille derrière-elle et n’emmenant que la peur. A Paris, la garçonne blonde et sylphide rencontre un photographe hongrois, André. Elle tombe amoureuse tout en sachant que l’Histoire ne lui laisse pas le luxe de fonder une famille. Avec André, Greta se met à la photo, et surtout à être son agent. C’est elle qui le renomme Robert Capa. Elle l’accompagne également plusieurs fois en Espagne, où elle finit par trouver la mort à force d’approcher son objectif de la guerre.

Joli portrait de femme, qui nous rappelle que derrière chaque Picasso, il y a une Dora Maar, « En attendant Robert Capa » permet de mieux connaître l’univers des journalistes envoyés en Espagne pendant la guerre. Malgré le caractère kitsch des nombreuses scènes de sexes, ce récit d’une jeune vie sacrifiée est enlevé et ne s’appesantit pas sur le tragique pour mettre en valeur le caractère indépendant et héroïque de cette figure. Un vrai best-seller qui renoue avec la recette gagnante de l’histoire dans l’Histoire et se lit d’une traite.

 

Susana Fortes, En attendant Robert Capa, Eho, 298 p.,  sortie le 20 janvier 2011.

Infos pratiques

Maria, de Pierre Pelot
Les émotifs anonymes : romantisme à l’état pur
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]