Livres
La bibliothèque des ducs de Luynes bientôt vendue aux enchères

La bibliothèque des ducs de Luynes bientôt vendue aux enchères

28 janvier 2013 | PAR Sandra Bernard

Cela faisait 25 ans qu’on l’on n’avait pas vu ça dans le monde des amateurs de livres anciens. Au printemps prochain, l’incroyable bibliothèque des ducs de Luynes sera mise en vente chez Sotheby’s à Paris.

Selon une nouvelle AFP, cette collection, l’une des plus grandes collections privées, regroupant des trésors tel que « l’album unique des Fêtes données à Paris à l’occasion du mariage du Dauphin, fils du Roi Louis XV avec l’infante d’Espagne, en 1745, orné de 19 aquarelles originales présentées dans un livre-coffret relié en maroquin aux grandes armes Luynes (estimation entre 200.000 et 300.000 euros). » ou « le recueil d’Androuet du Cerceau sur les « Excellents Bastiments de France, 1576-1607″, avec les planches représentant le premier château de Dampierre (Yvelines) », estimé entre 10.000 et 15.000 euros sera bientôt mis en vente chez Sotheby’s. Il y aura également « un important ensemble de partitions musicales du XVIIIe siècle, manuscrites et imprimées, reliées en vélin vert ou aux armes de la famille Luynes, comprenant des oeuvre de Lullly, Glück, Rameau, Haydn, des airs d’opéra et de musique pour clavecin« . Selon Dominique Laucournet, expert de la vente, « la dispersion dune telle bibliothèque sera un événement dans le monde des amateurs de livres anciens et de bibliophilie » et d’ajouter « Une telle bibliothèque ne s’est pas présentée sur le marché depuis la vente de la bibliothèque du château de La Roche-Guyon, succession de Gilbert de La Rochefoucauld, organisée par Sothebys en 1987« .

L’ensemble sera divisé en près de 1 000 lots et dispersé en plusieurs ventes. La première les 29 et 30 avril 2013,  présentée à la Galerie Charpentier, elle « sera consacrée aux ouvrages couvrant la période de Louis XIII à la Révolution ». Quelques mois plus tard, ce sera au tour des ouvrages « dédiés à la bibliothèque archéologique et historique sur le bassin méditerranéen du XVIe au XIXe siècle » réunie par Honoré VIIIe duc de Luynes (1802-1867), archéologue et mécène de trouver un nouveau foyer.

Selon Le figaro, c’est pour financer les travaux de restauration du château de Dampierre, où se trouve la bibliothèque des ducs de Luygnes , que cette dernière sera bientôt vendue. Cette grande bâtisse a été construite de 1675 à 1683 par Jules-Hardouin Mansart pour le Duc de Chevreuse, gendre de Colbert. Restaurée sous Louis-Philippe, le bâtiment nécessite un important lifting.

Au vu des pièces proposées et du prestige de la collection, les ventes risques fort de soulever les passions chez les bibliophiles. Les propriétaires actuels espèrent récolter de 2 à 3 millions d’euros. Espérons que l’Etat ou de grandes institutions patrimoniales préemptent quelques ouvrages.

Visuel : (c) Château de Dampierre-en-Yvelines. Photographie prise par GIRAUD Patrick (image wikipédia)

Gagnez 10×2 places pour la pièce Conte d’Amour le 5 février au T2G
Bientôt un nouveau Star Wars … par J.J. Abrams
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *