Livres

« La barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandale » de Eli Flory

« La barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandale » de Eli Flory

08 mars 2014 | PAR Alice Dubois

Professeure agrégée de littérature, Eli Flory s’intéresse de près à l’histoire des femmes et à leurs représentations. Après Ces femmes qui aiment les femmes (2007), elle vient de publier un nouvel ouvrage très original intitulé La barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandale, chez Alma Editeur. Un livre foisonnant qui rend hommage à celles qui, au fil des siècles, ont toujours refusé de rentrer dans les cases.

[rating=5]

Olympe de GougesAffublées à tort du qualificatif fourre-tout de « scandaleuses » par leurs détracteurs, ces femmes qui ont toujours bravé les interdits dérangent car elles ont la fâcheuse habitude de vivre pour elles-mêmes et non pour les autres…Fidèles à elles seules, inclassables, elles ont de tout temps dérangé l’ordre moral, outré hommes et femmes tout autant que fasciné leurs contemporains.

Car si la femme libre de toutes entraves sociales et familiales scandalise et fait couler l’encre, elle est aussi objet de désir, de convoitise et fait chavirer les cœurs, masculins et féminins. Une dichotomie qui rejoint la conception ancestrale de la féminité : une chose mystérieuse et inaccessible qui effraie tout autant qu’elle attire. Et lorsqu’elle sort des sentiers battus, qu’elle s’affranchit du regard de l’homme, elle devient le bouc émissaire idéal, le Mal incarné.

Eli Flory parcourt les siècles et nous raconte comment le mobilier classé X de Catherine II de Russie, les contraceptifs d’Aspasie, le répertoire de Grisélidis Réal, la pipe de Georges Sand, les cheveux courts de Mathilde de Morny et bien d’autres « objets de scandale » ont outré et cloué au pilori des femmes d’exception. Que ce soit par leur façon de considérer leur propre condition féminine, par leur sexualité assumée, leur mépris des conventions et leurs amours désobéissantes, chacune a su, à sa manière, suivre le fil de son existence avec courage et détermination. Certaines l’ont payé du bûcher ou de la guillotine, d’autres ont subi trahison et lynchage public.

En huit chapitres aux titres évocateurs tels que « Elles font désordre », « Elles font tapisserie », « Elles font des scènes » ou « Elles font mauvais genre », l’auteur passe au crible pas moins de 56 personnalités féminines qui ont marqué l’Histoire. Des tableaux courts qui ne suivent aucun ordre chronologique et qui vous baladent de l’une à l’autre avec comme seul fil rouge celui de la liberté. La liberté de se battre pour ses convictions, de vivre selon sa propre loi sans se soucier du qu’en-dira-t-on, la liberté de refuser l’oppression, tout simplement. Une tâche bien difficile quand on est née sans pénis…même en 2014.

Fascinant et rigoureusement documenté, mêlant la petite histoire à la grande, le livre d’Eli Flory est une véritable mine d’or. Un livre revigorant qui tombe à pic dans le contexte si sombre de recul terrifiant du droit des femmes que l’Europe connait aujourd’hui. Un beau cadeau à offrir pour faire un joyeux pied de nez à la fameuse « Journée de la femme »…

 

La barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandale de Eli Flory – Illustrations de Vaïnui de Castelbajac. Alma Editeur. Parution: Février 2014. 182p. Prix: 23€

Crédit photo: © Couverture du livre

La Femme : surf-pop et théorisation du genre ?
Le travestissement dans les comédies musicales
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Une réflexion sur « « La barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandale » de Eli Flory »

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *