Livres
Joël Dicker remporte le Prix Goncourt des Lycéens !

Joël Dicker remporte le Prix Goncourt des Lycéens !

16 novembre 2012 | PAR Tatiana Chadenat

Le petit frère du prix Goncourt, le « Prix Goncourt des Lycéens » consacre Joël Dicker pour son roman haletant La vérité sur l’affaire Harry Québert. Il succède donc à Carole Martinez pour son Du domaine des murmures.

Décoré à plusieurs reprises par le prix de la Vocation et le prestigieux Grand Prix de l’Académie française, ce jeune auteur n’en est pas à son premier succès. En 2010, il reçoit le Prix des écrivains genevois pour son premier roman Les Derniers Jours de nos pères. En 2005, dans le cadre du Prix international des jeunes auteurs, sa nouvelle Le Tigre est remarquée et publiée dans le recueil des lauréats.

Fort de ces médailles, Joël Dicker peut se targuer d’avoir séduit les sages de l’Académie et la jeune génération en un seul roman. Un véritable tour de force pour un livre dont le pitch ressemble de très près à un épisode de la série « Desperate Housewives ». Dans le village calme et sans histoire d’« Aurora » (le Wisteria Lane du New Hampshire), un meurtre amène le héros Marcus sur les pistes d’une enquête tumultueuse et palpitante tenant  en haleine les lecteurs tout au long du roman.

Le géniteur de ce formidable thriller laisse planer le doute quant aux contenus et aux dates de ses prochaines créations, malgré des projets déjà bien en tête. On lui souhaite bien évidemment tout autant de succès pour la suite.

Imre Kertész tire un trait sur l’écriture
Little bird, une fable poétique de Boudewijn Koole sur l’enfance
Tatiana Chadenat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *