Jeunesse

Tibert et Romuald d’A.Jonas et F.Crozat

Tibert et Romuald d’A.Jonas et F.Crozat

09 mars 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte d’Anne Jonas et illustrations de François Crozat

Romuald, le souriceau, s’ennuie dans son trou. Ses parents lui interdisent d’en sortir à cause de Tibert, le chat. Mais, un soir que ses parents sont sortis, Romuald ne peut résister, il découvre la magie des livres et va pouvoir lorsqu’il rencontra Tibert le séduire par son nouveau savoir.

Anne Jonas est passionnée par les contes et légendes. Cela se sent aussi dans cette histoire qui est très proche du conte. Romuald, le souriceau, devient un véritable héros, il triomphe là où des générations de souris plus âgées et plus expérimentées que lui ont échoué, il trouve le moyen de faire la paix avec l’ennemi héréditaire des souris: le chat. Dix-sept ans déjà que François Crozat se consacre exclusivement à l’illustration jeunesse pour le plus grand plaisir de ses petits et grands lecteurs, ses dessins très fignolés dans les moindres détails nous aident pour beaucoup à plonger dans cette belle intrigue.

Voici une histoire amusante et originale qui fait un peu penser aux Mille et Une Nuits. En effet, le héros tel Shéhérazade, ne doit d’avoir la vie sauve qu’à son talent pour raconter des histoires. Ce petit souriceau veut faire son expérience de la vie par lui-même. Il a beau croire ce que lui disent ses parents, il lui faut sortir de chez lui et découvrir le monde pour comprendre ce qu’est un chat par exemple et comment venir à bout de cet ennemi. Cette histoire prouve une fois de plus qu’avec ruse, imagination et douceur, on obtient plus qu’avec brutalité et précipitation. Pour réussir, le souriceau s’instruit, le livre lui apprend des choses, le fait rêver, lui permet de dépasser la banalité de son quotidien, de se surpasser, d’imaginer et de réinventer sa vie. Une histoire idéale pour convaincre tous les enfants des bienfaits de la lecture. Le chat est si bien nourri par ces histoires qu’il en vient à préférer cette nourriture intellectuelle à celle alimentaire que pourraient lui procurer les souris.

Cette histoire fait partie du Coffre à histoires, une collection d’albums brochés de petit format et de moindre coût qui reprennent les plus grands succès parus chez Milan en albums reliés. Plus d’une trentaine de titres sont déjà à découvrir.

Et crac! de B.Friot et Dankerleroux
Le capitaine Jean Lafrousse ou la légende du pirate catastrophique de P.Rutt et L.Timmers
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *