Jeunesse

Tempête au haras de Chris Donner

Tempête au haras de Chris Donner

05 mars 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Jean-Philippe est né avec les chevaux, il grandit et vit avec eux, ils sont sa passion, son univers, sa raison de vivre. Mais, un jour, un orage éclate et une pouliche terrorisée va blesser grièvement l’enfant sans le vouloir. Jean-Philippe pourra t’il malgré tout réaliser son rêve, devenir un grand jockey et mener leur écurie à la victoire?

Ecrivain, journaliste, critique littéraire et même cinéaste à ses heures, Chris Donner est surtout connu pour son abondance production littéraire dans le domaine de la jeunesse qui a été plusieurs fois récompensée. Dan ce nouveau roman, il nous fait partager une des ses plus grands passions: les chevaux dont il nous avait déjà parlé dans un de ses premiers livres jeunesse: Le cheval qui sourit. L’auteur les aime tant qu’il a été chroniqueur hippique à France Soir avant de créer un journal sur la question Of course en 2003. Son héros vit et grandit avec les chevaux, ces derniers l’y aident autant et plus peut-être même que sa famille au point qu’il compare sa propre croissance à la leur, les traite en alter-ego, ils sont ses meilleurs amis. Comme dans un de ses précédents livres jeunesse, Les rêves de Pauline, il est ici question de singularité, d’handicap, de comment faire de ce l’on aime malgré les limites que notre corps nous impose.

L’histoire qui nous est racontée ici est très émouvante et nous amène plusieurs fois les larmes aux yeux. Une passion aussi totale que celle qu’a le héros pour les chevaux, c’est rare et elle est si remarquablement décrite que nous la partageons sans peine. Nous suivons toute la vie du héros de manière quasi biographique: de sa naissance à l’aboutissement de son rêve, cette histoire nous enseigne la patience, la ténacité, l’écoute et l’attention à apporter aux autres qu’ils soient hommes ou animaux.

Un roman très prenant qui passionnera tous ceux qui aiment les animaux et leur permettra de mieux connaître l’univers hippique.

Patagonie : un parcours entre réalité et fiction au Musée du quai Branly
I love Paris, mon cahier de coloriage d’Isabelle Chemin
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *