Jeunesse

Le principal problème du prince Prudent de Christian Oster

Le principal problème du prince Prudent de Christian Oster

04 mai 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Z16715

Illustrations d’Adrien Albert

Le prince Prudent a un gros problème dans la vie: il est vraiment trop, trop prudent alors, bien sûr, quand le moment est venu pour lui de prendre femme, il en veut une tout aussi précautionneuse que lui. Mais celle qui porte le prénom de Prudente, à laquelle il va être amené à s’intéresser, n’est pas exactement comme il s’y attendait.

couvmouchegabaritChristian Oster est un auteur dont la réputation n’est plus à faire. Connu dans la littérature adulte avec en particulier Une femme de ménage, dont Claude Berri a fait un film, comme dans la littérature enfantine, il écrit vite et bien. L’auteur publie depuis 1998 à l’Ecole des Loisirs des livres humoristiques qui jouent sur les contes, les animaux, les situations et les effets de surprise pour divertir toujours plus les enfants (voir nos articles sur Chevaliers et princesses avec gigot, Le cochon et le prince ainsi que Princesse pas douée).

E139327Adrien Albert est un auteur-illustrateur humoristique pour la jeunesse. Il a récemment publié à l’Ecole des Loisirs en 2014 Au feu Petit Pierre.

Ce petit roman plein d’humour va vous faire sourire plus d’une fois, son héros, drôle malgré lui et très raisonnable, communique au lecteur une grande sagesse de vie: somme toute, la prudence lui réussit plutôt! Mais il a aussi une part de chance sans laquelle il aurait pu voir la femme de sa vie lui échapper avec ses tests excessivement prudents. A être trop raisonnable, nous pouvons passer à côté de la vie; à ne pas l’être assez, nous pouvons la perdre, cette histoire gaiement illustrée et colorée nous encourage à choisir le juste milieu.

Editions L’Ecole des Loisirs – collection Mouche – date de parution: 16 avril 2014 – 56 pages – 7,50 euros

visuels (c): Editions L’Ecole des Loisirs

[BANC D’ESSAI] Spécial Grand nettoyage de Printemps !
[Critique] « Dancing in Jaffa », documentaire trop mis en scène, mais touchant par sa volonté de réunification
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *