Jeunesse
Le bus de Rosa de Fabrizio Silei et Maurizio A.C. Quarello

Le bus de Rosa de Fabrizio Silei et Maurizio A.C. Quarello

09 décembre 2011 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

L’histoire de la femme qui a dit NON à la ségrégation

Ce livre raconte l’histoire vraie qui a mis fin à la ségrégation raciale entre les blancs et les noirs aux États-Unis. Un grand-père emmène son petit-fils dans un musée pour lui raconter cet évènement qui a fait partie de sa jeunesse et qui a changé sa vie. Ils le revivent ensemble dans le lieu même où il s’est déroulé: un bus.

Fabrizio Silei est un sociologue et auteur italien qui travaille sur l’identité et la mémoire, il combat par sa plume l’injustice et la souffrance. Maurizio A.C. Quarello est un illustrateur et auteur inspiré qui traite avec soin la couleur, il a déjà réalisé pour Sarbacane Le voyage de la femme éléphant et illustré l’album Au bout des rails.

Difficile d’imaginer de nos jours qu’il y a moins de soixante ans, les noirs n’avaient pas les mêmes droits que les blancs aux États-Unis et qu’ils devaient vivre compartimentés, les lieux réservés aux blancs leur étant interdits. Cela nous fait penser à la ségrégation que les juifs ont du endurer des nazis dans les années 1930-1940 avant leur déportation et leur extermination. L’histoire racontée dans ce livre est donc très sérieuse, elle s’adresse aux enfants à partir de sept ans et a pour but de leur faire comprendre que tous les hommes sont libres et égaux. C’est une aventure extraordinaire, celle d’une femme qui a eu le courage de se rebeller contre l’injustice, une leçon pour tous. Un livre bouleversant.

Le texte comprend différentes polices d’écriture pour attirer l’attention des enfants sur certains mots et leur permettre de déchiffrer le récit plus facilement. Il n’y est pas seulement question de ségrégation raciale mais aussi de courage et de justice: d’avoir la volonté de laisser sa peur de côté pour saisir les opportunités qui s’offrent à nous pour réussir notre vie mais aussi pour que celle de chacun soit respectée. Une leçon d’humanité et un devoir de mémoire.

Oh my God! une comédie romantique réussie autour de l’invention du godemiché
Oui Genod fait du vide un art au TCI
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *