Jeunesse

La randonnée de Christophe Léon

La randonnée de Christophe Léon

20 février 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Un éducateur décide de faire une randonnée en pleine nature avec cinq adolescents dont il a la charge, afin de leur permettre de se retrouver et d’appréhender la liberté en plein air. Mais l’aventure plaisante au départ prend un tour surprenant, Jeff, l’éducateur disparait. Que se passe t’il dans ces montagnes en apparence si paisibles?

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auteur a mené une existence des plus imprévisibles menant les styles de vie les plus décalés de joueur de tennis à auteur pour la jeunesse en passant par appareilleur en orthopédie, une vie placée sous le signe de l’énergie ce qui se ressent aussi dans son écriture. Après Granpa’ en 2010, où il était déjà question de la beauté de la nature et de la mauvaise exploitation qu’en font certains hommes, Christophe Léon revient sur le même terrain en posant la question de la liberté de l’homme dans un environnement menacé d’être détruit par des envahisseurs soucieux de leur seul profit financier.

Le style de Christophe Léon est précis et réaliste, nous nous représentons très bien des images de cette aventure et la vivons en même temps que les personnages. Les personnalités de ces derniers, leur psychologie sont très bien détaillés, nous rentrons dans leurs problèmes, avons connaissance des causes de leur mal-être et du bien que va leur faire cette randonnée…jusqu’au moment où tout bascule. Cette aventure initiatique pour adolescents semble en effet être positive mais quelque chose de complètement inattendu et d’incompréhensible pour les héros va faire irruption: la cruauté de l’homme vient trancher brutalement avec le caractère paisible de la nature et justifie en quelque sorte l’amertume des personnages principaux quand aux mauvais coups du sort dont ils sont en permanence victimes. Ce roman est très prenant jusqu’aux toutes dernières pages mais celles ci nous déconcertent complètement, difficile de trouver un livre avec une fin plus imprévisible, de quoi séduire tous les amateurs de suspense.

Oslo 31 Août, thriller psychologique signé Joachim Trier ( en salles le 29/02/12 )
Lana Del Rey en sac à main
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *