Jeunesse
De grandes espérances de Charles Dickens

De grandes espérances de Charles Dickens

01 décembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Adaptation de Marie-Aude Murail et illustrations de Philippe Dumas

Pip est un jeune orphelin élevé par une sœur acariâtre et un affectueux beau-frère qui le destine comme lui au métier de forgeron. Mais le garçon rencontre un forçat en fuite et lui porte secours. Un an après, Pip doit aller jouer chez une femme riche et excentrique, Miss Havisham, qui lui présente une charmante fille de son âge, Estella dont il tombe aussitôt amoureux. Mais la belle est froide comme la glace…Un jour, le destin de Pip bascule: un mystérieux bienfaiteur lui offre une toute autre vie et fait de lui un gentleman mais à quel prix?

 


 

Charles Dickens est l’un des plus fameux auteurs du XIXème siècle et même de tous temps. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on compte David Copperfield et Oliver Twist, des récits qui ont en commun avec De grandes espérances de tracer la vie d’un orphelin au destin rocambolesque mais aussi Un chant de Noël et Les aventures de Mr. Pickwick. Aujourd’hui encore, Dickens est l’un des auteurs les plus lus car ses histoires sont accessibles à tout âge et transmettent une sagesse universelle sur l’homme.

En 2005, Marie-Aude Murail publiait à l’Ecole des Loisirs un livre sur la vie de Charles Dickens. Elle renoue ici avec sa passion pour cet auteur en nous offrant une excellente traduction d’un de ses plus beaux livres. Voir aussi à son sujet notre article sur sa série Malo de Lange, qui dénote l’intérêt de cette écrivaine pour les intrigues historiques.

 

Philippe Dumas a écrit et illustré de très nombreux livres pour la jeunesse en particulier des contes. Il a été récompensé en 1987 par le grand prix de littérature enfantine pour l’ensemble de son œuvre. Ses dessins et les motifs plein de finesse qu’il introduit tout au long de ce livre de Dickens renforcent la finesse et la beauté de l’œuvre de l’auteur anglais.

De grandes espérances est un livre beaucoup moins noir qu’Oliver Twist; le héros, bien que se trouvant souvent dans une situation fâcheuse, s’est sort chaque fois plutôt bien et finira même de manière assez inattendue par trouver le bonheur dont il rêvait depuis le début. Ce qui guide ce personnage est une ambition tenace de réussir, d’avoir un destin exceptionnel. Pip se perd en route dans les moyens de parvenir à son but mais il retombe bien sur ses pieds parce qu’il a su faire preuve de bonté, d’amitié et éprouver une passion sincère, trois qualités qui lui apporteront au final le bonheur. Un roman magnifique qui tient son lecteur en haleine d’un bout à l’autre, servi par de très belles illustrations.

Flamboyant 7e art au Festival du film restauré
Le furoshiki : un écogeste pour petits et grands
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *