Jeunesse

« Le Courage d’être moi » et « Petit Sidney a perdu sa maman » : deux livres jeunesse de Marianne Rubinstein

« Le Courage d’être moi » et « Petit Sidney a perdu sa maman » : deux livres jeunesse de Marianne Rubinstein

30 septembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

Marianne Rubinstein, l’auteure de Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel (2012), est passée du roman au livre jeunesse. A travers deux titres en cette rentrée 2018, elle s’adresse aux tout jeunes comme aux collégiens.

[rating=3]

Joli album illustré par Maureen Poignonec et à lire à voix haute à partir de 3 ans, Petit Sidney a perdu sa maman (Didier Jeunesse, 40 p., 11,90 euros) permet aux petits de vivre avec son héros rond à lunette la grande peur de prendre l’avion seul pour rejoindre sa maman. Un thème original pour un livre beau et tendre.

Le Courage d’être moi (Nathan, 112 p., 5,95 euros) s’adresse aux adolescents avec un héros qui a du mal à s’adapter à sa classe de 4e et qui rencontre une amie volontaire, courageuse, elle aussi différente du fait de la couleur de sa peau. Illustré par Ludivine Martin, cet album jeunesse dédié des 11 ans aux pré-adolescents est peut être un peu trop ouvertement pédagogique. Les dessins qui l’accompagnent sont jolis et le mal-être du collège est bien exprimé.

Visuels : couverture de livre

Dinard Film Festival : trois questions à Alex Lawther, acteur de « Old Boys »
La playlist à fond les ballons
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *