Livres
Imre Kertész tire un trait sur l’écriture

Imre Kertész tire un trait sur l’écriture

16 novembre 2012 | PAR Marie Pichereau

Après le grand romancier Américain Phillip Roth, l’épidémie se propage chez les auteurs littéraires. C’est à présent au tour de l’Hongrois Imre Kertész d’annoncer publiquement, la fin de sa carrière d’écrivain.

Ce personnage hors-norme, survivant de la Shoah, était connu pour son travail tourné autour de cette période tragique de l’histoire. Son expérience avait profondément marquée et imprégnée l’ensemble de son oeuvre, au même titre que des auteurs tels que Jeorge Seprun. Après avoir rédigé dans l’ombre durant près de quarante années, il avait été récompensé à juste titre pour son travail, en recevant le Prix Nobel de littérature en 2002. Il était devenu en même temps le premier Hongrois à recevoir cette récompense prestigieuse.

Est-ce sa maladie de Parkinson qui à l’origine de cette décision radicale, nous ne le saurons pas. Le fait est que cette figure emblématique de la littérature, vient de mettre un terme à sa carrière et léguer ses archives personnelles à l’Académie des Arts de Berlin. Ce lègue est symbolique comme l’a expliqué Bernd Neumann (Ministre de la Culture Allemande) : « Imre Kertész est à la fois un témoin et une voix littéraire contre l’oubli. C’est un geste émouvant de confiance et de réconciliation qu’Imre Kertész, en tant que survivant de l’Holocauste, transmette cette oeuvre exceptionnelle à une académie de la capitale allemande ». Propos recueillis par l’AFP.

L’académie ouvrira, bien entendu ses portes au public, une exposition serait même prévue en présence de l’intéressé, si sa santé le lui permet. Dans ces archives, véritable trésor de guerre, des correspondances entretenues à l’époque par Imre Kertész, mais également ses journaux personnels et certains discours.

La Mairie de Paris relance son projet « Paris jeunes talents »
Joël Dicker remporte le Prix Goncourt des Lycéens !
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *