Livres

Haïti, pays ravagé et festival annulé

14 janvier 2010 | PAR Ariane Lecointre

etonnants-voyageurs-94899Le Festival Étonnants Voyageurs organisé par Michel Le Bris devait commencer aujourd’hui et durer jusqu’au 17 janvier. Il a été annulé en raison du séisme qui a détruit Haïti mardi 12.

Pléthore de grands auteurs venus d’Afrique, d’Europe, des États-Unis, d’Asie, étaient attendus hier à Port-au-Prince. Le Festival a été créé en 1990 à Saint-Malo et s’est développé localement dans plusieurs autres pays. Haïti était chargé de l’organisation pour cette deuxième édition 2010 et près de cinquante écrivains étaient conviés, dont Muriel Barbery (L’Élégance du Hérisson, Gallimard, 2006), Serge Bramly (Le Premier Principe, le Second principe, JC Lattès, Prix Interallié 2008), et Alain Mabanckou (Mémoires de porc-épic, Seuil, Prix Renaudot 2006). Au programme, rencontres, conférences, débats… le tout sur la littérature haïtienne et « l’urgence de la littérature en temps de crise« .

Certains écrivains étaient en transit en Martinique ou aux États-Unis au moment du séisme. D’autres en revanche étaient déjà sur place. Dany Laferrière, Louis-Philippe Dalembert et Rodney Saint-Eloi ont pu rassurer sur leur état de santé. Michel Le Bris a lui aussi donné de bonnes nouvelles de l’équipe bretonne présente à Haïti. Ce n’est malheureusement pas le cas de Georges Anglade (auteur canadien d’origine haïtienne) et de sa femme Mireille qui sont décédés.
L’annulation de cet événement culturel majeur noircit encore le tableau des événements.

Les femmes s’en mêlent, un plein de fraîcheur vocale!
Les vernissages du week-end
Ariane Lecointre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *